Des chercheurs français simulent la 3D relief sans lunettes sur iPad 2 et iPhone

| 13 avril 2011

Deux chercheurs du Laboratoire informatique de Grenoble ont développé une application permettant de visionner du contenu avec un rendu 3D relief sans lunettes sur les dispositifs Apple.

Si la 3D sans lunettes est l’un des arguments de vente de la Nintendo 3DS, Jérémie Francone et Laurence Nigay viennent de démontrer qu’il était possible de proposer un rendu similaire sans disposer d’un écran autostéréoscopique.

Les deux chercheurs ont développé une technologie nommée Head-Couple Perspective (HCP) qui utilise la caméra située sur la façade de l’appareil – iPhone ou iPad 2 – pour suivre les mouvements de la tête de l’utilisateur, et ainsi restituer une image orientée en conséquence sur l’écran. Ses concepteurs insistent sur le fait que le procédé exploite exclusivement le capteur, et ne nécessite pas d’accéléromètre.

La technologie est actuellement toujours en développement mais elle devrait prochainement être utilisée dans la conception d’applications : on imagine bien l’intérêt que pourrait avoir l’HCP dans les jeux par exemple, le tout sur des dispositifs aucunement destinés à afficher de la 3D relief.

Des chercheurs français simulent la 3D relief sans lunettes sur iPad 2 et iPhone Publiée par Audrey Oeillet le Mardi 12 Avril 2011 Deux chercheurs du Laboratoire informatique de Grenoble ont développé une application permettant de visionner du contenu avec un rendu 3D relief sans lunettes sur les dispositifs Apple. Si la 3D sans lunettes est l’un des arguments de vente de la Nintendo 3DS, Jérémie Francone et Laurence Nigay viennent de démontrer qu’il était possible de proposer un rendu similaire sans disposer d’un écran autostéréoscopique. Les deux chercheurs ont développé une technologie nommée Head-Couple Perspective (HCP) qui utilise la caméra située sur la façade de l’appareil – iPhone ou iPad 2 – pour suivre les mouvements de la tête de l’utilisateur, et ainsi restituer une image orientée en conséquence sur l’écran. Ses concepteurs insistent sur le fait que le procédé exploite exclusivement le capteur, et ne nécessite pas d’accéléromètre. La technologie est actuellement toujours en développement mais elle devrait prochainement être utilisée dans la conception d’applications : on imagine bien l’intérêt que pourrait avoir l’HCP dans les jeux par exemple, le tout sur des dispositifs aucunement destinés à afficher de la 3D relief.

Category: Non classé

Commentaires terminés