Presse : Le magazine Interf@ce, un support innovant

| 28 avril 2011

La Table Ronde de l’UAG, organisée en partenariat avec le magazine Interface, est une occasion pour nous de vous présenter ce Média. Sa raison d’être et le pourquoi de cette collaboration ? Eléments d’information avec sa directrice de rédaction, Rania Souhlal.

Rania Souhlal : Interface est un pluri-média. C’est un support papier, web et évènementiel. Aujourd’hui nous organisons, par l’Université des Antilles et de la Guyane, cette table ronde, car il est impératif et essentiel de sensibiliser les acteurs économiques et politiques, mais aussi la future génération, de l’importance de parler plusieurs langues et de s’ouvrir à la fois à l’espace caribéen et au reste du monde. Interface se positionne chaque trimestre pour permettre aux experts, mais aussi aux professionnels quels qu’ils soient, d’échanger et de créer des passerelles. C’est un support innovant.

Et si vous deviez définir Interface en quelques mots. Sa vocation première ?

C’est de permettre de créer des opportunités d’échange, quels que soient les thèmes d’actualité.

D’où son nom, qui n’est pas anodin.

Absolument. Avec cette humilité, qui est de mettre en relation des professionnels entre eux, quels que soient leurs secteurs, leurs horizons, pour leur permettre une réflexion commune.

Quelle est l’implication d’Interface dans cette table ronde ?

Nous partageons des valeurs similaires avec l’UAG. Surtout sur le rayonnement international. Ils savent qu’Interface a pour mission première de faire tomber des barrières, et de ce fait, quand nous avons décidé d’être partenaires, nous avons décidé de le faire autour d’évènements-clés. Donc chaque trimestre, vous aurez dans le magazine l’agenda des conférence-débat, également l’agenda des colloques que nous organisons. Avec l’UAG, mais aussi avec des partenaires, quels que soient leurs milieux.

Donc il s’agit aujourd’hui d’un 1er rendez-vous en partenariat avec l’UAG ?

Oui. Au-delà de ce partenariat, nous invitons les acteurs économiques, politiques, ou de tout autre forme d’organisme, à nous contacter sur les thématiques leur tenant à cœur et pour lesquelles ils apportent une expertise. Nous ne nous limitons pas seulement aux Antilles. Nous sommes ouverts au reste du monde, avec cette perspective de montrer que nous avons des compétences locales, peut-être méconnues, et que nous menons des actions dynamisantes, qui sont une référence dans certains secteurs pour le reste du monde.

Propos recueillis par Mike Irasque.

Pour tout contact, Rania Souhlal : 0696.24.76.70

 

Category: Non classé

Commentaires terminés