Nouvelle Ford Focus : la technologie confortable

| 10 mai 2011

 

En attendant les modèles électriques présentés lors du dernier Salon de Detroit, ainsi que la généralisation des systèmes Sync et de l’interface de tableau de bord MyFordTouch, le tout planifié pour 2012, Ford lance en 2011 la nouvelle Focus, dont vous avez déjà dû voir la publicité ici et ailleurs ces dernier jours.

Une voiture mondiale

Plus besoin de présenter la Ford Focus, un classique de la marque américano-allemande, dont plus de 10 millions d’exemplaires ont été vendus depuis son lancement en 1998. Une voiture qui dès ses débuts présentait une caractéristique assez peu courante, que j’avais déjà remarquée à l’occasion de divers voyages : c’est l’une des premières voitures « mondiales ». Il est notamment frappant de constater que même sur le marché américain, pourtant si spécifique, on voit rouler – à quelques rares aménagements près – la même Focus que sur les routes européennes.

Ford poursuit et renforce cette politique mondiale : La nouvelle Focus sera lancée simultanément en Amérique du Nord où elle sera proposée avec les carrosseries 4 et 5 portes, suite à un programme de développement mondial. Développée en Europe et destinée à être vendue sur plus de 120 marchés dans le monde avec 80 % de pièces communes, la Focus nouvelle génération est le modèle phare issu de la nouvelle plate-forme mondiale du segment C de Ford Motor Company. La production en série de la nouvelle Focus débute actuellement dans les usines d’assemblage de Saarlouis (Allemagne) et du Michigan (Etats-Unis). La production européenne prendra un nouvel élan mi-2011 lorsque l’usine d’assemblage de St Petersbourg (Russie) commencera à fabriquer les versions 4 et 5 portes. L’usine de Chongqing en Chine sera, quant à elle, mise en service début 2012 pour le lancement de la nouvelle Focus dans la région Asie Pacifique.

 

 

Mais que reste-t-il aux grandes ?

Les géants de l’automobile ont eu un peu de retard à l’allumage quand il s’est agi d’intégrer les nouvelles technologies numériques, mais maintenant que le mouvement est amorcé, on dirait qu’ils n’ont de cesse de rattraper le temps perdu. Cette course aux armements de haute technologie – tout bénéfice pour le conducteur – a pour conséquence l’arrivée depuis environ deux ans de voitures suréquipées en dispositifs de confort, d’aide à la conduite, et bien sûr, de sécurité. Ford a prouvé être en pointe dans ce domaine, comme cela nous avait déjà été démontré à Detroit. Son système Sync par exemple existe depuis 2007, à une époque où même des marques de luxe commençaient à peine à proposer le GPS intégré dans leurs véhicules.

 

 

Avec cette nouvelle livrée de Focus, le constructeur a poussé son avantage en proposant une série impressionnante d’équipements destinés à faciliter la vie du conducteur. Les paresseux du volant ou ceux qui ne sont jamais très à l’aise dans la circulation (de nuit ou en ville, entre autres) seront ainsi ravis de découvrir l’inventaire des aides qui leur sont proposées, comme le dispositif anti-collision à faible vitesse, le système de stationnement semi-automatique (qui fait pratiquement les créneaux à votre place), l’alerte de franchissement involontaire de file, le dispositif de maintien dans la file, lareconnaissance de la signalisation routière (au cas où vous ne sauriez plus lire les panneaux), les feux de route automatiques (qui passent automatiquement en feux de croisement quand vous croisez un véhicule), la surveillance de la vigilance du conducteur ou encore le régulateur de vitesse adaptatif (si ça ralentit devant, votre Focus adapte sa vitesse). La nouvelle Ford Focus est dotée de cinq dispositifs d’aide à la conduite inédits utilisant un système de caméra. Située sous le rétroviseur intérieur, cette caméra numérique analyse la route. Les informations sont alors utilisées pour assister le conducteur en l’aidant à maintenir le véhicule dans sa voie de circulation, à réduire le risque de somnolence, à rappeler les derniers panneaux de signalisation et à gérer l’utilisation des feux de route.

 

 

 

Notons également des sièges chauffants, un démarreur sans clé, et un système audio hi-fi Sony de 215 W avec 10 haut-parleurs et un caisson de basses de 17 litres pour faire le kéké sur le parking de la plage. Je ne savais pas que la mesure du caisson de basses se faisait en litres.

Des équipements que l’on a plutôt l’habitude de trouver dans du très haut de gamme à l’allemande de type Audi ou autres, et qui pose un vrai challenge à ces dernières marques, qui avec l’adoption généralisée des technologies numériques par l’ensemble des constructeurs y compris sur des véhicules de segment moyen comme la Ford Focus, vont devoir redoubler d’efforts pour se distinguer et continuer à justifier leurs tarifs élevés. Un autre exemple ? L’éclairage intérieur à LEDS de la nouvelle Focus, disponible en 7 couleurs d’ambiance différentes, là où une Audi A8 à 100.000 euros n’en propose que 4…

 

 

Économie et environnement

Sans tomber dans le greenwashing (une bagnole ça pollue, point), Ford fait des efforts importants pour réduire son empreinte et celle des véhicules. La visite des installations de Dearborn dans le Michigan nous avait déjà démontré comment les usines avaient été repensées pour être les moins polluantes possibles, avec notamment des circuits de recyclage des eaux de pluie très élaborés. En attendant les 7 modèles électriques ou hybrides qui devraient arriver dans les 3 années à venir, les nouvelles motorisations de la Focus ont été étudiées également dans ce sens. La Focus est équipée d’un nouveau moteur décliné en quatre versions :

  • Moteur Duratorq TDCi 1,6 litre avec système Auto-Start-Stop – émissions de CO2 de 109 g/km, consommation moyenne de 4,2 litres/100 km
  • Moteur Duratorq TDCi 2,0 litres – émissions de CO2 de 129 g/km, consommation moyenne de 5,0 litres/100 km
  • Moteur Ford EcoBoost 1,6 litre avec système Auto-Start-Stop – émissions de CO2 de 139 g/km, consommation moyenne de 6,0 litres/100 km
  • Moteur Duratec Ti-VCT 1,6 litre – émissions de CO2 de 136 g/km, consommation moyenne de 5,9 litres/100 km

La nouvelle Ford Focus est disponible à partir de 18.850 euros EN FRANCE. Pour en savoir plus,rendez-vous sur le site Ford et sur le mini-site dédié Ford Focus.

Source : http://www.presse-citron.net/

Tags: ,

Category: Actualité

Commentaires terminés