L’ART CONTEMPORAIN DE L’OUTRE-MER S’EXPOSE A L’ORANGERIE DU SENAT…

| 23 mai 2011

Samedi 21 Mai Bernard Hayot Président de la Fondation Clément en présence de Tran Arnault, commissaire indépendant et membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art, ont présenté  les vingt deux artistes  des D.O.M qui, du 10 juin au 8 juillet, exposeront leurs œuvres à l’orangerie du Sénat, Jardin du Luxembourg…

Le Président de la République a donc déclaré 2011, Année de l’Outre-mer. Que l’on ne s’y trompe pas ! Ce n’est pas le fruit du hasard, ou le fait du prince, mais  prise en compte de ce que j’appelle « LE DEVENU ». C’est-à-dire l’acceptation consciente et  sereine, par les uns et par les autres  de la marche tranquille  de l’Histoire, dont la boussole est, incontestablement,  la mondialisation.  Bien entendu, pas une virgule  ne doit être oubliée. Le passé, au contraire, doit être ébullition féconde dans laquelle nous devons  puiser, afin  de mieux  appréhender notre environnement. Nous avons  le devoir de savoir le passé, dans ses moindres détails,  pour comprendre le présent et réussir… le futur. Car dame  nature, j’en suis convaincu, a un projet qui en ce qui nous concerne, s’enclencha dès  la mise en relation hors leurs matrices originelles en terre de Martinique,  de l’Africain, de l’Européen,  de l’Indien, du  Syro-libanais, du Palestinien,  du Chinois. C’est constat d’huissier de dire que nos racines sont plantées dans tous les continents  accouchant de cette  identité qui fait notre fierté.

Or, qui mieux que l’Artiste peut exprimer le syncrétisme du choc de la rencontre d’abord d’une violence inouïe, puis d’une cohabitation guerrière et aujourd’hui,   d’une lucidité de plus en plus sereine ?

Les organisateurs prévoient plusieurs milliers de visiteurs parmi lesquels on trouvera : le  simple curieux, le féru d’Art, mais également le professionnel à la recherche de talents.  Cette exposition est donc une  formidable opportunité pour l’image que veut véhiculer  les D.O.M confrontés à la  mise en place d’une industrie touristique, l’une des cartouches de la dernière chance, que nous laisse la géopolitique mondiale.  De même que l’artiste, lui, qui sait, trouvera peut-être la filière qui le propulsera sur la scène mondiale.

Tony DELSHAM.

 

LES ARTISTES INVITES.

Pour la Guadeloupe : Thierry, Alet. Jean-François Manicom. Nicolas Nabajoth. Bruno Perdurand. Cynthia Phibel. Michel Rovelas. Philippe Thomarel.

Pour la Martinique : Christian Bertin. Ernest Breleur. Rodrigue Glombard. Serge Helenon. Louis Louchez. Raymond Médélice. Luz sévérino. Sept Martiniquais, sept Guadeloupéens. Pas de jaloux.

Pour la Guyane : Mirto Linguet. Thierry Tian-Sio-Po.

Pour la réunion : François Louis Athéna. Jack Beng-thi.Thierry Fontaine.Stéphanie hoareau. Jean-Claude Jolet. Yohann queland de Saint-Pern.

 

Tags: , , ,

Category: Actualité

Commentaires terminés