Marin : quelques réalités incontournables du Port de Plaisance…

| 2 juillet 2011

Glenn JEAN-JOSEPH


1 – Du port de plaisance


Rencontre avec Glenn  JEAN-JOSEPH, exploitant du port de plaisance du Marin

J’ai rencontré Glenn JEAN-JOSEPH, exploitant du port de plaisance et la secrétaire à Carènantilles au Marin. Nous devons nous rendre compte que la ville ne dépense pas au développement de ces deux activités. Elle perçoit seulement des loyers pour renflouer ses comptes…

Depuis 1993 la ville a confié aux concessionnaires le développement du port de plaisance.
C’est en 1992 que le maire, R. DESIRE, a désigné deux entreprises : une pour le port (la SAEPP) ; l’autre, Carènantilles,  pour le chantier naval.
Les frères JEAN-JOSEPH, Glenn et Erick, ont pris la relève de leur père en 1992 et ont obtenu la concession du port de plaisance pour une durée de 25 ans. Chaque année, ils versent à la ville du Marin une redevance domaniale d’exploitation à hauteur de 4,5% de leur chiffre d’affaires.
Ils emploient 31 salariés pour accueillir les clients, la majorité venant de l’extérieur. Le port de plaisance du Marin compte 23 sociétés de location de bateaux de plaisance (21 pour les voiliers et 2 pour les bateaux à moteur).
Au niveau du plan de financement de l’opération de développement, les démarches sont sérieuses et les réponses ne sont pas toujours celles qu’on espère…
 

2 – De Carènantilles

La procédure d’exploitation est presque la même que pour le port de plaisance.
Carènantilles est gérée par une société privée qui emploie 15 salariés permanents pour la manutention de mise à sec et de remise à l’eau des bateaux. 19 artisans ont la structure d’entretien.
Une cinquantaine de personnes travaillent en permanence à Carènantilles et en période de grande activité, on peut compter jusqu’à 80.
Carènantilles verse à la ville du Marin une redevance de loyer représentant un certain pourcentage de son revenu annuel…

Marin, le 22 juin 2012
Notes et photos de L. Litampha


Tags: ,

Category: Actualité, Entreprise

Commentaires terminés