« Pawol Pou an Peyi » de Jocelyn Régina : un questionnement à questionner probablement…

| 22 juillet 2011

Pawol Pou an Peyi – Jocelyn Régina – vendredi 29 et samedi 30 juillet 2011 à 19h 30 au TOM de la Croix Mission. Les Martiniquais connaissent bien l’auteur et le metteur en scène de la série Bankoulélé adaptée pour la télévision (ATV) du Théâtre de comédie créole créé par Jocelyn Régina, le conteur, dramaturge et essayiste martiniquais. On connait moins l’homme de paroles, « le guerrier du Verbe » à la carrure de catcheur et au regard innocemment perspicace qui vient de faire paraitre un texte puissant sur les questions que chacun se pose, notamment sur le devenir de la Martinique. Son titre : « La prison des mots ». Un questionnement qui traverse chaque individu qui considère avec raison, disent la plupart des gens, que l’identité martiniquaise ne suffit pas pour se présenter au Monde ; il faut savoir « ce qu’il nous est permis d’espérer », ce que nous sommes aujourd’hui capable d’apporter pour faire émerger de nos complexes les atouts de cette ile péléenne de 1100 km2. Car c’est bien de volcan, d’éruption et de serpent qu’il s’agit. C’est bien de victoires, de doutes, de dignité, de comédies et de tragédies, de soleil cou coupé et de remises en question qui éclatent en flèches, en coups de roche et par balles, dans le Verbe du guerrier dont les armes sont bien celles des mots et du corps. Contact : tel 0696081613 – ’-[Association Chouboulman et Téat’Otonom Mawon (TOM)]


 

Tags: , , ,

Category: Non classé

Commentaires terminés