Nouvelle-Calédonie: 4 morts. Mme Marie-Luce Penchard souligne les avancées et annonce des réunions importantes

| 6 août 2011

Pour une affaire, qui, vu de loin, apparaissait banale, il y a eu 4 morts en Nouvelle-Calédonie. La réaction de La Mme La Ministre de l’outre-mer ne s’est pas fait attendre.

D’abord un descriptif des faits

Suite aux affrontements violents qui se sont déroulés ce samedi 6 août sur l’Ile de Maré en Nouvelle-Calédonie, qui ont fait 4 morts et 23 blessés selon un bilan provisoire, Marie-Luce PENCHARD, Ministre chargée de l’Outre-mer s’est entretenue à plusieurs reprises avec le Haut Commissaire et les élus de la Nouvelle-Calédonie. Ces affrontements se sont produits dans le contexte particulier de l’Ile de Maré où des tensions coutumières sont venues s’ajouter au conflit autour du prix des billets d’avion de la compagnie locale.
Des moyens importants ont été immédiatement déployés depuis Nouméa par le Haut Commissaire afin d’assurer au plus vite le retour au calme. Ainsi, deux pelotons de gendarmes mobiles sont arrivés à Maré ce samedi et un escadron sera acheminé sur place demain dimanche. Le Haut Commissaire se rendra demain à Maré.
Marie-Luce PENCHARD, après s’être entretenue avec le Premier Ministre François FILLON, présidera dès demain matin une réunion au Ministère de l’Outre-Mer afin de faire un point global de la situation, plus particulièrement sur le conflit à l’origine des affrontements.
La Ministre appelle les autorités coutumières à tout faire pour que cessent les affrontements et invite les protagonistes à rétablir le dialogue qui seul permettra de trouver une issue à ce conflit.

Puis un rappel du contexte général dans lequel le Gouvernement situe cette affaire

La ministre chargée de l’outre-mer, Marie-Luce PENCHARD, souligne le bilan extrêmement positif de l’action du gouvernement en Nouvelle-Calédonie depuis 2007, sous l’impulsion de Nicolas SARKOZY.
Comme l’a attesté le dernier comité des signataires présidé par le Premier ministre François FILLON le 9 juillet, le processus de l’accord de Nouméa a été relancé, et tous les participants, dans le relevé de conclusion du comité, ont salué les nombreuses avancées réalisées depuis 4 ans. Les transferts de compétences prévus par l’accord de NOUMEA ont été engagés pour donner à la Nouvelle Calédonie les moyens de préparer son avenir en construisant une société conforme aux attentes de la population.
Le rééquilibrage économique a été réaffirmé comme une priorité, avec un soutien fort aux projets d’usines métallurgiques et la reconduction à l’identique du montant des contrats de développement malgré le contexte budgétaire contraint.
Enfin, les différents comités de réflexion relatifs au nickel, au bilan de l’accord et à l’avenir institutionnel après 2014 sont en place, conformément à la volonté des formations politiques calédoniennes.
Marie-Luce PENCHARD s’étonne que le parti socialiste, dans un communiqué relatif aux dramatiques événements qui endeuillent l’île de MARE, méconnaisse la situation actuelle et les responsabilités que le statut d’autonomie de la Nouvelle-Calédonie offre aux institutions locales dans le champ économique et social.

[Fin de citation]

Tags: ,

Category: Actualité

Commentaires terminés