13 Août. Tour des yoles: Remise des récompenses finales

| 14 août 2011

Remise des récompenses du tour des yoles 2011

Une affluence moyenne à la ferme Perrine pour la remise des récompenses aux 17  équipages qui ont disputé le tour de Martinique des yoles rondes.  Le tout autour d’un buffet garni. Les yoleurs présents n’ont pas apprécié la longueur de la cérémonie. Annoncée pour 16h, elle a commencé avec plus de 2 heures de retard.

Standing ovation

Quelques équipages n’ont pas effectué le déplacement  à la Ferme Perrine tandis que Félix Mérine pouvait apprécier sa cote de popularité. Il a été le plus applaudi des patrons er coursiers. Un standing ovation pour le patron robertin qui a sans doute disputé son dernier tour comme patron.

L’homme réfléchit beaucoup sur son avenir dans un milieu qu’il souhaite moraliser. La course à l’armement ne sert à rien dit-il. La yole UFR de 2009 a dominé avec autorité le tour 2011. Et Félix Mérine qui veut donner sa chance à l’un de ses équipiers est à un tournant de sa vie. Il va se marier. Une décision prise depuis quelques mois. Reste maintenant à savoir s’il pourra consacrer son temps libre à la yole avec sa nouvelle situation matrimoniale.

Les autres yoles robertines

Le robertin a beaucoup donné. Il a de grosses responsabilités sur ses épaules avec une yole qui a toute une ville derrière elle.  Au Robert, il y a seulement UFR-Chanflor capable de battre l’armada franciscaine. L’autre yole robertine GFA Caraïbes Digicel dont on disait le plus grand bien a été trop irrégulière pour viser une place dans le Big Five. Elle a terminé à la 7éme place tandis que les autres embarcations robertines Caisse d’Epargne –Monétik Alizé et Mr Bricolage se classaient 16éme et 17éme du tour. L’équipage d’UFR-Chanflor est condamné à briller à chaque tour de Martinique. Une obligation de résultats qui demande une grande concentration,  du sérieux et aussi des moyens matériels pour faire face aux aléas de la course .

Réflexion indispensable

Félix Mérine  qui a gagné son 8éme tour de Martinique des yoles  dont 7 comme patron souhaite aussi un retour au bois pour diminuer les couts. Une réflexion indispensable pour que la course à l’armement ne soit l’affaire que des mapipis. Les 5 mapipis qui occupent les 5 premières places du challenge actuel des yoles ont terminé aux 5 premières places du tour reléguant la sixiéme Diet Discount  du Vauclinà 4h 21 minutes. Luc Edon.


 

Category: Actualité, Sport

Commentaires terminés