GRS: 1er meeting de la rentrée 2011

| 2 septembre 2011

LE GRS effectuera sa rentrée politique par UNE REUNION PUBLIQUE, LE SAMEDI 24 SEPTEMBRE 2011 a 16 HEURES, A l’AMEP- route de redoute a FORT-de-France, sur le thème :
Face à la crise, aux mensonges et fausses solutions : Reprenons l’offensive !

« La crise actuelle du capitalisme est la plus grave depuis 1929. On l’appelle systémique car elle se combine avec une crise écologique sans précédent. Elle concerne le monde entier.

Les gouvernements des pays riches en prennent prétexte pour mener de violentes attaques contre les peuples. Mais ces attaques aggravent le mal au lieu de le réduire.
Pour la première fois, plusieurs peuples de différentes parties du monde commencent à riposter contre la « pwofitation » !
Aujourd’hui, pour nous en sortir, il faut agir plus fort, plus vite, de façon plus coordonnée, sur des axes de lutte et de revendications plus radicales.

Pour réarmer le mouvement social martiniquais, pour lier notre combat à celui des travailleurs/ses du monde, pour refonder l’espoir, le GRS propose ses solutions dans une intervention présentée par  Patrick Lugiéry et Max Dorléans. »
______________________________________________

« Soutien total au peuple Palestinien.

L’immense espoir soulevé par les révolutions arabes, s’est étendu à la Palestine, au grand dam d’Israël.  Tout un peuple continue de se mobiliser  pour son droit « au retour », la fin des colonies et l’autodétermination

Le 20 septembre 2011, les représentants de la Palestine réclament une adhésion à part entière à l’ONU et la reconnaissance de la Palestine sur les lignes du 4 juin 1967, avant la Guerre des Six jours. Ils se heurtent t à l’opposition des sionistes et du gouvernement des Etats-Unis lequel menace d’utiliser leur droit de véto pour faire échouer cette requête.  Pour contourner le veto étasunien,  les Palestiniens s’adresseront à l’Assemblée générale le 20 septembre.

Quelle que soit l’opinion que l’on peut avoir sur cette démarche diplomatique, il est crucial d’intensifier le soutien au combat du peuple palestinien.  Nous en parlerons ce  24 septembre.

50 ANS APRES :  LUMUMBA, FANON  !

 

Janvier 1961 : des mercenaires congolais de l’impérialisme belge et U.S. assassinaient lâchement Patrice Lumumba, héros de l’indépendance du CONGO.

Décembre 1961: une leucémie emporte le chantre passionné de la révolution du tiers-monde, le martiniquais Frantz Fanon.

A l’heure où des peuples du monde se soulèvent, et pas seulement dans les pays arabes, l’actualité de l’exemple et de la pensée de ces deux grands combattants est étonnante.

Philippe Pierre-Charles éclairera les liens entre les combats d’hier et ceux d’aujourd’hui, dans notre pays et dans le monde

TOUTES ET TOUS ! SAMEDI 24 SEPTEMBRE A 16 H – AMEP » – Fin de citation.

 

Category: Actualité, Politique / Institutions

Commentaires terminés