Série Foot, ces entraîneurs qui jouent gros cette saison (1). Charles Bonix du Club Colonial et Géralbert Guitteaud du RC Rivière-Pilote

| 8 septembre 2011

Les entraîneurs ont entamé le championnat de Martinique de football de division d’honneur version 2011-2012 avec des objectifs définis. Certains cadres techniques  sont très attendus. Ils devront répondre aux attentes de leurs dirigeants qui ne font pas de cadeaux, d’autres sont déjà sous pression  compte tenu de la faiblesse de leur effectif. Tous les entraîneurs de l’élite  sont brevetés d’état. Règlement oblige.  Et le salaire d’un entraineur de la division d’honneur varie entre 600 et 1000 euros.

Charles Bonix entraineur du Club Colonial Foot

Ce n’est un secret pour personne l’actuel entraineur du champion sortant le Club Colonial Charles Bonix est sous pression. Il a une obligation de résultats compte tenu du gros recrutement effectué à l’intersaison. L’entraineur du Club Colonial le sait. Il a pourtant failli être remplacé. Son maintien comme entraineur du Club Colonial a été acquis après que Charles Ho Hio Hen se soit ravisé après la défaite face au RC Riviére-Pilote lors de la coupe de la ligue de football. Le président du Club Colonial qui avait des doutes sur les qualités managériales de Charles Bonix pour confirmer le titre et gagner d’autres compétitions était prêt à ne pas reconduire  son contrat. Des entraineurs étaient certes à l’affut pour offrir leurs services au Club Colonial mais  Charles Ho Hio Hen n’est pas du genre à prendre une décision sur un coup de tête. Il a discuté avec quelques connaisseurs de foot. Et une large majorité a estimé qu’il faut conserver Charles Bonix qui venait de mener le Club Colonial au titre de champion après 29 ans de disette. Le dernier titre de champion du club foyalais remontait à 1972 l’époque de Claude Cayol, Jacques Jean-Baptiste, Jean Mardayé et autres Léon Borry, Charles Trémor. L’actuel président du Club Colonial  veut d’autres trophées comme celui du tournoi des champions Antilles-Guyane. Cette compétition organisée du 20 au 22 décembre au stade Pierre Aliker est visée  par ce PDG grand amateur de tennis qui a mobilisé les moyens à sa manière pour que le club doyen ait de bonnes recrues. Le duo Loïck Pignet-Kévin Reuperné n’est plus seul. Deux attaquants courtisés par plusieurs clubs sont arrivés Loïc Ciserane de l’AC Vert-Pré et Kévin Joseph Louis du CS Case-Pilote 12 buts en division d’honneur la saison dernière. Le demi Gaétan Zéphir courtisé par le Golden Lion apporte son abattage tandis que Marc Harry Codassé apporte son expérience à la défense. Les postes sont doublés au Club Colonial pour jouer sur tous les tableaux. Le collectif clubiste est huilé. Après le trophée Yvon Lutbert remporté face au Club Péléen 5-0, le Club Colonial n’a pas raté la première journée du championnat en battant l’Essor Préchotin 4-2.

Géralbert  Guitteaud entraineur du RC Riviére-Pilote Foot

 

Géralbert Guitteaud

Au Racing, les saisons passent et il y toujours cette constance au plus haut niveau régional.  Les violines sont incontournables avec un certain Géralbert Guitteaud comme entraineur. L’ancien joueur du Racing a gagné avec son club le titre de champion Antilles-Guyane, la coupe de Martinique et sa coquette somme de 16 000 euros ainsi que la coupe de la ligue. Il a échoué pour la conquête du titre. Une troisième place qui a donné quelques regrets à toute une population. Le Racing repart pour jouer les tous premiers rôles comme d’habitude. Marcel Pujar dépositaire d’un Racing conquérant n’a plus affaire à Camille Paviot qui a pris sa retraite. Le classico à la martiniquaise a aussi pris un coup car ses deux présidents emblématiques  et médiatiques savaient faire monter l’ambiance avec leurs petites phrases. Le Racing qui veut renouer avec le titre de champion de division d’honneur doit compter avec le Club Colonial et l’Aiglon du Lamentin qui se sont renforcés. Marcel Pujar a réussi à conserver Kévin Parsemain 20 buts la saison dernière  priorité du Club Colonial. Il a fait fort au mercato en recrutant José Goron l’un des meilleurs joueurs de la décennie. L’ancien joueur du CS Case Pilote est un renfort de qualité tout comme Jean-Roody Jacob très bon récupérateur qui arrive à point nommé pour remplacer Eddy Hugues-Beaufond suspendu. Yan Girier Dufournier est revenu dans un groupe ou la charnière centrale Nicolas Zaïre-Stanley Anglio est trés complémentaire. Et l’US Robert a fait les frais du potentiel pilotin du sud en se faisant corriger 7-1 dans le cadre de la première journée du championnat de division d’honneur. Le Racing a de solides arguments pour peser sur la saison de football.

 

 

[A suivre…]

Tags: , , , , , ,

Category: Actualité, Sport

Commentaires terminés