STATIONS SERVICES. Entre Gérants et syndicats, nouvelles turbulences en perspectives…

| 29 octobre 2011

La CGTM produits pétroliers appelle ses adhérents et l’ensemble des employés des stations-services, à une réunion à la Maison des Syndicats, le dimanche 6 nov., pour « tirer les conséquences » du non-respect (selon elle) de l’accord signé le 16 août 2009 entre entre la CGTM et l’UGTM, d’une part, et le Syndicat des gérants de Stations-service de Martinique,

Cet accord stipulerait que « Les parties confirment que les relations contractuelles sont régies par la Convention collective Nationale du Négoce et de distribution de combustibles solides, liquides gazeux, produits pétroliers du 20 décembre 1985 étendue par arrêté du 23 juillet 1990 JORF du 8 août 1990 ».

Selon la CGTM :

 » Les gérants ont obtenu pour cela en septembre 2009 une augmentation de leur marge pour appliquer la convention (0,29 centimes par litre pour l’application de la Convention collective). Un courrier du directeur du travail daté du 25 octobre 2010 l’a encore rappelée.

POURTANT, À CE JOUR, ELLE N’EST TOUJOURS PAS APPLIQUÉE!

Une grille de classification actualisée, c’est-à-dire tenant compte des emplois existants localement, devait être signée le 17 septembre 2009. Malgré plusieurs séances de travail depuis et de nombreuses relances, notamment de la CGTM PP, elle n’est toujours pas signée car l eSyndicat des gérants joue la montre pour tenter d’échapper à l’application de cette grille. L’accord signé le 19 août 2009 précisait également que, « concernant la mise en application de la Convention Collective Nationale à compter du 1er mars 2009, et conformément au compterendu du 15 juin 2009, la chambre syndicale des gérants de stations-service s’engage à verser les sommes correspondantes au plus tard le 31 août 2009, dès obtention de la marge, compte tenu de l’engagement de l’Etat.

Les arriérés sur 5 ans, à partir du 1er mars 2009, feront l’objet d’une négociation et d’un octroi de marge ». A ce jour, aucune négociation avec les gérants qui posent comme condition une augmentation du prix des carburants pour verser les arriérés de salaires dus! Cinq ans en remontant à partir de mars 2009, plus 2 ans depuis mars 2009, cela 7 ans de rappels dus! OR CES MÊMES GÉRANTS SONT LES BÉNÉFICIAIRES DEPUIS JUIN 2008, SUITE À UN ACCORD SIGNÉ LE 2 AVRIL 2008 (AIP), DUN PRÉLÈVEMENT FAIT À LINSU DES CONSOMMATEURS ET QUI LEUR RAPPORTE DES MILLIONS DEUROS!

Par contre, les prix des carburants ne cessent d’augmenter. pour préserver et maintenir les marges et les profits des compagnies et de leurs partenaires et associés (stations-service, etc.).

C’est pour faire le point sur cette situation et en tirer toutes les conséquences, que la CGTM PP appelle l’ensemble des employés de stations-service, à se retrouver le DIMANCHE 6 NOVEMBRE 2011 À PARTIR DE 8H 30 À LA MAISON DES SYNDICATS afin d’arrêter les dispositions nécessaires et pratiques pour que soient respectés leurs droits.

Il va de soi, que la situation risque de se tendre dans le secteur…Le communiqué de la CGTM, à toutes fins utiles, s’intitule « NOU BON EPI YO3

Category: Actualité, Economie/Syndicats

Commentaires terminés