SANTE/HOPITAUX: la CGTM (Joachim-Arnaud) revendique la victoire, après les élections d’octobre 2011

| 5 novembre 2011

LA CGTM-SANTE SYNDICAT, DANS LE DOCUMENT CI-DESSOUS REVENDIQUE CLAIREMENT LA VICTOIRE. Notons certains termes du communiqué ci-joint desquels émane une critique vive à l’égard des syndicats concurrents…

LE DOCUMENT DE LA CGTM

Jeudi 20 octobre 2011 les salariés de 12 Hôpitaux, 3 Maisons de Retraite, 1 SIH, 1 Foyer Départemental de l’Enfance, étaient appelés aux urnes pour élire leurs représentants dans 3 instances: les Commissions Administratives Paritaires Locales (CAPL) et Départementales (CAPD) (seuls les travailleurs titulaires étaient électeurs) et le Comité Technique d’Etablissement (CTE) (tous les salariés étaient électeurs qu’ils soient contractuels, stagiaires ou titulaires).

RESULTATS DU Comité Technique d’Etablissement

(Cette année, le scrutin qui permet de déterminer la représentativité des syndicats est celui concernant le CTE. Cette représentativité s’apprécie à l’échelle de l’établissement, de la Martinique et de la France selon que l’instance soit locale, départementale ou nationale.)

 

 

LA CGTM-SANTE, MAJORITAIRE EN 2003 ET 2007, LE DEMEURE EN 2011 !

Il faut noter que la CGTM-Santé arrive en seconde position dans 2 établissements, le CH des Trois-Ilets et le CHU. Elle se renforce dans la plupart des autres établissements, et obtient des sièges à l’EPDSM de Colson, ce qui n’était pas le cas en 2007.

Concernant le CHU, c’est en partie grâce à une campagne de dénigrement basée sur le mensonge et la calomnie, et une chasse inique aux enveloppes pour le vote par correspondance, auprès de collègues y compris en CLM, CLD, que la CGTM, momentanément, n’est pas en première position.
L’évolution de la structure juridique du CHU l’année prochaine devrait permettre à la CGTM-Santé, d’être à nouveau majoritaire au CHU UNIQUE par l’addition des voix au niveau du CH de Trinité, du CH Mangot Vulcin et du CHUFF.
Ces élections se sont déroulées dans un contexte difficile pour tous, durant lequel la CGTM-Santé a appelé souvent à la mobilisation et à l’action pour la défense de nos emplois, de nos conditions de travail, de nos salaires et de l’Hôpital Public.
Les salariés qui majoritairement ont accordé leurs suffrages à la CGTM-Santé ont confirmé ainsi, leur adhésion avec nos orientations et nos actions, même si dans le quotidien, la tendance n’est pas (encore) à l’offensive.
Néanmoins, les représentant(e)s du personnel de la CGTM-Santé vous remercient de votre confiance et vous réaffirment leur volonté de vous représenter dignement dans ces instances. Nous continuerons à professer que c’est par la lutte collective, la lutte de classe, tous ensemble que nous pourrons changer nos conditions de travail, préserver nos emplois et la garantie de nos salaires. Car dans le contexte actuel, Ministre, ARS et Direction, nous font déjà supporter les frais de la crise des capitalistes, au travers des restrictions budgétaires dans le service public, et cela, nous le refusons !

RESULTATS DES CAPD

Notons le caractère anti-démocratique de ce scrutin. En effet, la CGTM-Santé obtient au total 1368 suffrages et la CDMT 1180. Pourtant le nombre de sièges est respectivement de 12 et 15 !

AUTRES ANOMALIES A SIGNALER

>> Au CHIC Lorrain Basse-Pointe, la direction a annulé une de nos candidatures au-delà de la période légale de modification des listes. Résultat : pas de liste de la CGTM-Santé au CTE catégorie C.
>>   A l’EPDSM de Colson, la direction a retiré la liste CGTM-Santé au CTE catégorie B,
07 jours avant le scrutin, donc au-delà de la période légale de modification.
>> Au CHU, la direction n’a pas respecté les recommandations du Ministère, concernant la récupération des votes par correspondance. Le Directeur Général, subissant la pression exercée par M. Batilde et des responsables de FO et de la CDMT, a laissé délibérément des dizaines d’enveloppes à la Messagerie sous les fallacieux prétextes qu’il n’était pas possible de les récupérer, et qu’un accord verbal du comité de suivi s’en était tenu à un seul relevé du courrier dans la matinée ce qui est inexact. Par ailleurs certaines irrégularités ont été observées en CAPL n°1 et 4 et CAPD n° 2.
Dans tous ces établissements la CGTM-Santé a déposé un recours gracieux auprès des directions respectives. (A suivre)


Tags: , ,

Category: Actualité, Economie/Syndicats

Commentaires terminés