Serge Letchimy: 1ere correction et 1ère inflexion de tir dans le discours du Psdt de Région

| 10 novembre 2011

La nuance est peut-être minime, mais l’inflexion est claire.–

Dans sa récente interview à l’émission  Décryptage de Mq 1ere, si le Psdt (PPM/EPUMN) a, comme d’habitude parlé de ses promesses de 2010 (« création » de 5000 emplois rapidement) et défendu ses comptages actuels (2006 emplois crées/générés depuis sa prise de  fonction l’an dernier), s’il a continué à pourfendre ce qu’on fait ses prédécesseurs (qui depuis « 30 ans » n’ont pas réalisé la moindre zone d’activités économiques, « à part Manhitty et Dillon » – 30 ans, c’est-à-dire depuis 1981, c’est à dire depuis Césaire/Darsières/Capgras/Marie-jeanne) il a quelque peu « corrigé » son discours.

Certes, rendant aux secteurs privés de l’Ile qui l’ont critiqué, la monnaie de leur pièce en rappelant combien il n’avait entendu aucune critique publique, « depuis 12 ans », alors que chaque année ses prédécesseurs finissaient leur exercice avec un excédent de 50 à 70 millions d’euros (on aura l’occasion d’y revenir, ndr) , le psdt Letchimy a égratigné là, aussi bien les patrons privés que l’équipe d’Alfred Marie-Jeanne, ce qui reste dans sa logique politique.

Visiblement agacé par les reproches, à peine voilées de certains milieux patronaux, il a quand même souligné qu’une partie essentielle du marasme actuel devait être lié aux économies forcées de l’Etat et de l’Europe qui, par des mesures drastiques, ont amputé la Martinique,  ça et la,  de environ 700  millions d’euros (150 concernant le défiscalisation; 180 la TVa; 245 sur absence de défiscalisation pour le photovoltaïque en général) sans même que personne (suivez son regard) n’ait daigné s’en prendre à l’Etat.

C’était là une première allusion, en défense, de son action.

Il en fit une deuxième, lorsque, poussé par le journaliste de Décryptage, il assura que depuis deux semaines, il recevait plus de demande d’excuses de la part des milieux économiques que de critiques. Pour ceux-ci, paraît-il, on aurait voulu lancer un appel comme ça : « Ah, non ! ce n’est pas ni Marie-Jeanne, ni Letchimy qui seraient visés…« , résume Letchimy à propos de cette affaire. Même cité de biais dans cette affaire, Marie-Jeanne à dû apprécier…

Enfin, dernière mise au point  à signaler quand le patron de la Région Martinique rappela «  L’Economie est portée principalement par l’Etat« 

Eh oui, c’est bien vrai… Mais on l’avait quelque peu oublié depuis plus d’un an…

==========================

–Bientôt, dans notre Blog, l’argumentaire de Daniel Marie-Sainte sur les années Marie-Jeanne à la tête de la Région-Martinique–


Tags: , , , , , , ,

Category: Politique / Institutions

Commentaires terminés