Mort de JEFF JOSEPH: les hommages de Mme Josette Manin, Serge Letchimy, Pierre Samot et Claudy SIAR

| 24 novembre 2011

Madame Josette Manin,, Présidente du Conseil Général de la Martinique – Fort‐de‐France, 24 novembre 2011

C’est avec une vive émotion que j’ai appris la nouvelle du décès de Jeff Joseph. Avec lui disparaît un immense artiste au talent exceptionnel, véritable « showman », ambassadeur émérite de la musique dominicaise et de la musique caribéenne en général.
Jeff Joseph aura été un des phares de notre culture musicale à travers le monde, il a influencé
toute une génération de chanteurs et de musiciens.
Roi de la Kadans Lypso, il a enchanté pendant des décennies un public qui l’aimait, non seulement pour son talent et l’énergie qu’il dégageait sur scène, mais aussi pour ses qualités humaines, son engagement à tisser des liens fraternels entre tous les peuples de la Caraïbe et bien au‐delà.
Jeff Joseph s’en est allé mais sa mémoire et sa musique sont inscrites à jamais dans notre
panthéon artistique.
Il nous laisse un précieux message de solidarité et de fraternité.
En mon nom et au nom de tous les élus de l’Assemblée Départementale, je veux exprimer à sa famille, sa compagne, à ses amis musiciens et au peuple dominicais mon soutien et ma profonde solidarité dans ce moment difficile.

Josette MANIN
Présidente du Conseil Général de la Martinique

Contact: Sandrine d’Alexis Lassiri – Collaboratrice de cabinet – Pôle Communication,
Relations Publiques et Protocole Tél. : 05 96 55 43 19 Port. : 06 96 33 49 62

============

Serge Letchimy, pst du Conseil Régional de Martinique

C’est avec une grande tristesse et une vive émotion que Serge Letchimy, Président du Conseil Régional de Martinique apprend le décès de Jeff JOSEPH.

« Nous perdons, aujourd’hui un ambassadeur de la Dominique mais aussi un défenseur de l’unité et de l’entente culturelle caribéenne.
Artiste musicien,  membre fondateur des Gramacks dont il fut le chanteur emblématique, puis du groupe Volt Face, Jeff JOSEPH a su traverser les modes et les tendances, en fusionnant les rythmes, les styles et en cultivant un rapport privilégié avec le public.

Amoureux de la vie, doté d’une générosité humaine spontanée, Jeff JOSEPH laissera une empreinte inaltérable dans le paysage musical martiniquais.
J’adresse à sa famille ainsi qu’à ses amis; mes plus sincères condoléances. »

Serge Letchimy

============

PIERRE SAMOT, MAIRE DE LA VILLE DU LAMENTIN, Martinique

 

C’est avec beaucoup de tristesse et une profonde émotion que j’ai appris la disparition de Jeff Joseph.

La Dominique, son île, vient de perdre un de ses plus grands ambassadeurs. La Martinique, qu’il avait adoptée, saura se souvenir de lui.

Artiste 100% caribéen, Jeff Joseph s’en est allé, mais sa musique et tous les souvenirs qu’il nous laisse resteront à jamais gravés dans nos cœurs.

Au nom de la Ville du Lamentin, je présente mes très sincères condoléances à sa famille, à ses proches et au monde de la musique.

Pierre SAMOT
============

Claudy SIAR

A l’annonce de la disparition de Jeff Joseph, Claudy Siar, Délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer présente toutes ses condoléances à sa famille, à ses proches et à tous ceux qui ont aimé le chanteur des groupes légendaires The Grammacks et Volt Face.

Au confluent de divers genres musicaux de la Caraïbe et au-delà, Jeff Joseph était à la fois une figure emblématique de la Dominique, martiniquais et guadeloupéen d’adoption et un artiste toujours en pointe qui a su, tout au long de sa fantastique carrière, se réinventer.

Claudy Siar a plusieurs fois eu le privilège de travailler avec ce grand homme. Il était son ami. Les mots et la musique de ce grand frère résonnent encore et toujours dans sa tête. C’est une immense perte pour notre musique qui perd l’une de ses plus grandes voix.

 

Category: Actualité, Culture/Société/Caraïbe/Kreyol

Commentaires terminés