Tribune. Daniel Marie-Sainte CONTRE l’épandage aérien…

| 28 novembre 2011

Voici un autre point de vue sur « L’ÉPANDAGE AÉRIEN DE PESTICIDES ». Celui de Daniel Marie-Sainte, V-Psdt de la Région Martinique et « Chef des patriotes ». Un point de vue  qui s’oppose à l’usage de « l’automoteur équipé d’un canon de pulvérisation’’. »…

A PROPOS DE L’ÉPANDAGE AÉRIEN DE PESTICIDES

Une bataille faite actuellement rage contre le lobby bananier qui veut continuer à imposer notre peuple aux affres des pesticides  par voie aérienne !

L’opinion publique, éclairée par les militants écologistes, est massivement opposée à cette pratique qui, bien que plus que cinquantenaire, est  nocive pour l’homme.

Seuls quelques uns d’entre nous dont leur conscience a été surement achetée, souhaitent voir continuer cette pratique pourtant interdite au niveau international et en particulier en Europe occidentale.

Pour tenter de contourner les règles, le lobby bananier veut restreindre la définition du concept  ‘’d’épandage aérien ‘’ à une pulvérisation des pesticides depuis un aéronef (avion ou hélicoptère).

Ce faisant, les grands patrons bananiers ont demandé à des ingénieurs de mettre au point un engin qu’ils ont baptisés ‘’automoteur équipé d’un canon de pulvérisation’’.

Pour permettre à cet engin d’atteindre toutes les feuilles des bananiers, cette pulvérisation devra se faire à 5 ou 6 mètres au dessus  du champ!

Si ce n’est pas de l’épandage aérien  de pesticides, qu’est-ce que c’est ?

L’épandage aérien est nuisible aux humains et aux animaux, d’une manière générale, à un double niveau :

  • les fines gouttelettes de pesticides, en suspension dans l’air  et ballottées par les vents alizés, pénètrent dans les poumons de tous les êtres qui respirent.
  • Les pesticides liquides sont entrainées par le ruissellement des eaux de pluies jusqu’aux ravines et rivières qui irriguent les champs de bananes et arrivent jusqu’à la mer. Et là toute la chaîne alimentaire est contaminée, depuis les larves dans la mangrove jusqu’aux produits marins consommés par l’homme.

Cette pratique est donc criminelle !

Figurez-vous que malgré que ces informations soient connues du nouveau Président de Région, Serge LETCHIMY et sa majorité, en Commission Permanente, le mardi 22 novembre 2011, il a décidé de donner des subventions publiques (régionales et européennes) à deux grands propriétaires fonciers pour acquisition de ces fameux  ‘’automoteurs équipés d’un canon de pulvérisation’’.

Seuls les quatre élus patriotes martiniquais, membres de la Commission Permanente s’y sont opposés !

Plus grave, la majorité régionale s’apprêtait, en plus, à leur faire bénéficier d’exonérations d’octroi de mer sur l’importation de ces engins .Devant nos énergiques protestations, elle y a renoncé.

Nous estimons qu’il est de notre devoir de porter ces faits à votre connaissance et de les verser aux débats qui agitent actuellement notre Pays pour la défense de notre environnement et pour son  développement durable et solidaire !

Le Lamentin, le 24 novembre 2011

Daniel MARIE-SAINTE, Vice-Président du Conseil Régional de Martinique, Chef du groupe des Patriotes Martiniquais et Sympathisants

======

Tags: , ,

Category: Actualité, Ecologie / Environnement

Commentaires terminés