EPANDAGE AERIEN: les professionnels de l’agriculture, unis, se mettent à la disposition du groupe de travail

| 6 décembre 2011

COMMUNQUE
La Chambre d’Agriculture de la Martinique, les Organisations Professionnelles de la banane, Groupements de Producteurs et Syndicats Agricoles , soussignés,
Enregistrent avec satisfaction la décision des conseillers Régionaux réunis hier en séance plénière de mettre en place un groupe de travail composé d’élus régionaux, de l’Etat, de la Chambre d’Agriculture, des Professionnels, des Organismes Scientifiques et toute personne qualifiée utile.

 

Louis-Daniel Bertome, psdt de la Chambre d'agriculture. (Pho. ADV)

Ce groupe de travail ayant comme objectif de proposer dans un délai maximum de trois mois des solutions alternatives qui préservent les enjeux économiques, environnementaux et de santé publique de la Martinique. Les soussignés enregistrent aussi l’objectif de mettre en oeuvre dans un délai de six mois des solutions alternatives à l’épandage aérien.
Les soussignés eux-mêmes soucieux d’atteindre cet objectif ont mis en oeuvre depuis 2009 dans le cadre du projet OPTISAN un programme de recherche et de développement alternatif au traitement aérien.
Les résultats de ces travaux seront immédiatement mis à la disposition du groupe de travail. De façon globale, les soussignés s’engagent à participer dans la plus grande transparence et dans la totale mobilisation de leurs compétences techniques organisées depuis deux ans dans un partenariat étroit entre l’Institut Technique Tropical (In) et les Instituts de Recherches Scientifiques (CIRAD,CEMAGREF, CIRAD), aux travaux du groupe de travail.

 

Signés le 2 déc. 2011 par:

Louis Daniel Bertome, psdt de la chambre d’agriculture

Berard Capgras, psdt de la FDSEEA

Nicole Marraud des Grottes, psdt de BANAMART

Pascal Jean-Marie, secrétaire général des « Jeunes Agriculteurs »

Juvénal Rémir, Psdt du CODEMA-MODEF

Eric de Lucyn psdt de UGPBAN


Tags: , , ,

Category: Actualité, Economie/Syndicats

Commentaires terminés