Alain et Edwy Plenel magnifiquement fêtés en Martinique…

| 3 novembre 2012

Ils étaient très nombreux à vouloir assister, le 31 octobre dernier au Conseil général, à la soirée « Grand témoin », qui mettait à l’honneur l’ancien vice-recteur de Martinique, Alain Plénel. Les faits sont connus. Quelques jours après les émeutes de décembre 1959, qui virent la mort de trois jeunes martiniquais, Alain Plénel procède à l’inauguration d’une école, au Morne-Rouge, où il rend hommage à la mémoire de l’un des trois jeunes, Christian Marajo, et condamne fermement les responsables de sa mort. Un mois après, il reçoit un télégramme le convoquant à Paris… Cinq ans plus tard il sera rétrogradé, par arrêté du Général De Gaulle. Alain Plénel et son fils, le célèbre journaliste Edwy Plénel, n’ont jamais fait mystère du lien, profond, qui les unit à la Martinique. Retour sur une soirée, toute en émotions retenues.       

L'hémicycle affichait complet (MI)

[Une excellente interview des DEUX Plénel par Mike Irasque, dans le jnl de jeudi prochain, 8 nov 2012]

Tags:

Category: Actualité

Commentaires terminés