José Alpha vous invite au théâtre « Le métro fantôme »

| 12 novembre 2012

Venez découvrir un autre lieu culturel très sympathique : le Théâtre Aimé Césaire du Lycée Schoelcher (80 places assises)  Les jeudi 22, vendredi 23 et samedi 24 novembre 2012 à 19 h 30 – Les jeudi 29, vendredi 30 et samedi 1er décembre à 19h30 – prix unique : 15 €  RESERVEZ  à Billetsdom : 0596 649 700 – 0696 385 482

 

Dé kat pawols

Amiri Baraka (LeRoi Jones) est un dramaturge noir né en 1934 dans le New-Jersey, auteur de la pièce que je vous présente. Ex membre des Black Panthers des années 60 aux USA, Amiri Baraka fut à l’avant-garde d’une forme de théâtre engagé  pour la révolte des Noirs américains contre l’ordre, l’hégémonie et la culture blanche.

La Cie Téat’Lari – Théâtre des cultures créoles défend depuis 1983, dans les Antilles, en métropole française, au Canada et dans la Caraïbe hispanophone, anglophone et créolophone, un genre théâtral populaire : la Comédie créole.

Le jeu des acteurs, le vocabulaire gestuel, le chant, les masques, les bwabwas, la danse, le rythme et la dynamique musicale qui caractérisent la Comédie créole, permettent de développer un répertoire transportable dans les lieux et sur les places publiques, dans les établissements scolaires, les théâtres, sur les parvis d’églises, dans les hôpitaux, les entreprises, les Centres pénitentiaires, à la télévision et dans les résidences collectives et privées, avec quatre principaux concepts :

  • –  Théâtre de l’Histoire (de la Martinique avec ses personnages, ses sites et les situations qui ont marqué l’histoire du pays) ;
  • –  Théâtre de la jeunesse (contes merveilleux, comédies de Guignol adaptées, parades carnavalesques) ;
  • –  Théâtre de bwabwas marionnettes (bestiaire, contes initiatiques ;

–  Théâtre à la carte (à domicile, évènements personnalisés).

teatlari@gmail.com – 0696 385 482

 

Remerciements

Remerciements et toute notre gratitude à M. Le Proviseur et à son équipe pédagogique qui nous permettent de vous présenter durant quelques jours, cette pièce théâtrale de Amiri Baraka qui a obtenu en 1964, à New York, l’Obie Award, récompense décernée à la meilleure pièce de l’année et qui a rallié à Paris la quasi-unanimité de la critique.

Le rôle de Clay (l’homme) fut tenu en 1965 à Paris par Med Hondo puis par Greg Germain.

Tags: , ,

Category: Actualité

Commentaires terminés