Christian Rapha, Colère des biologistes…

| 20 novembre 2012

En raison d’un mouvement national de protestation contre la septième année de baisse consécutive de leurs tarifs par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, les laboratoires ont décidé la suspension du tiers-payant généralisé, pour une durée indéterminée.

En conséquence, à partir du 26 novembre 2012, les Biologistes médicaux, acteurs responsables de la chaîne de santé, ne pratiqueront la prise en charge en tiers payant que dans les cas suivants uniquement :

Les patients en soins longue durée (ALD 100 %) Les bénéficiaires de la CMUC Les bénéficiaires de l’aide médicale de l’État (AME) Les bénéficiaires de l’aide complémentaire santé (ACS) Les patients en accident de travail Les ordonnances signalées urgentes par le prescripteurLes patientes en suivi de grossesse Les enfants de moins de 16 ans

Cette nouvelle décision technocratique, autoritaire et aveugle de baisse tarifaire, motivée par la seule recherche d’économies, quelle qu’en soit les conséquences, menace aujourd’hui tout le réseau de laboratoire de proximité français.

Aussi, l’avance des frais que nous vous demandons aujourd’hui, en attendant le remboursement de la sécurité sociale, est un acte fort de solidarité pour aider votre biologiste à gagner ce combat qu’il mène avec détermination, pour le maintien de ce service de soins, proche, efficace et appréciée par tous, qu’est votre laboratoire.

(Communiqué de la Profession : « AIDEZ NOUS À VOUS SOIGNER ! »)

Category: Actualité

Commentaires terminés