Une nouvelle polémique entre la Région et les élus du groupe des « patriotes Martiniquais et Sympathisants »

| 22 novembre 2012

L’attribution par la commission permanente du Conseil Régional d’aide  individuelle anonyme soulève un nouveau champ de disputes entre l’exécutif régional et le MIM. En effet, dans un communiqué récent, le Conseil régional, nous apprend que  pour les « AIDES SOCIALES » « Sous le désormais sceau de l’anonymat, le Conseil régional a validé l’octroi des aides individuelles pour aider des familles à acquérir un ordinateur pour leurs enfants ou pour faire face à certaines difficultés. Ces aides encadrées par une délibération fixent un principe et des niveaux d’aides sur la base de critères valables pour tous. »

LE 20 novembre, immédiatement, Daniel Marie-Sainte, au nom du groupe des  « patriotes Martiniquais et Sympathisants » protestait ainsi que suit :

Le communiqué signé de Daniel Marie-Sainte

  • « NON AU VIOL DE LA DÉMOCRATIE ! NON À L’OPACITÉ ET À L’ARBITRAIRE !
  •     Depuis plus de 25 ans, la Commission Permanente du Conseil Régional vote des aides individuelles dans la plus grande transparence et conformément aux dispositions de la loi en la matière.
  •   Ces aides relèvent non seulement du secteur social mais également des secteurs de la formation professionnelle, des études supérieures, de l’habitat, du logement, de la culture et des sports.
  •   Or, depuis deux mois, le nouveau président du Conseil régional a décidé de dissimuler aux élus de l’opposition l’identité des personnes dont les dossiers sont présentés en Commission Permanente pour l’attribution des ces différentes aides.
  •  Aucune loi ne justifie un tel diktat.
  • Il est désormais le seul à connaître le nom des personnes à qui la Région accorde des aides individuelles.
  •    Cette impossibilité pour des élus d’exercer leur contrôle démocratique sur les décisions du nouveau président ouvre la porte à tous les arbitraires, dont certains ont déjà été constatés et dénoncés dans l’attribution de ces aides individuelles !
  •    Nous tenons à faire savoir à l’opinion publique que les quatre élus patriotes membres de la Commission Permanente refusent de participer au vote sur les dossiers présentés de cette façon anonyme,  sans donc la garantie du minimum de transparence prévu par les textes.
  •    Nous dénonçons avec la plus grande fermeté cette pratique d’opacité qui permet au nouveau président de Région de servir ses « amis politiques » tout en ayant, par ces nouvelles mesures, toute latitude pour écarter les dossiers de citoyens qui n’auraient pas ses faveurs !(– Fin de citation)

Le communiqué complet du Conseil Régional (Voir de dernier paragraphe qui explique le débat actuel)

  • MARDI 20 NOVEMBRE 2012 : UNE NOUVELLE SEANCE DE COMMISSION PERMANENTE DE LA REGION MARTINIQUE
  • Pour cette commission permanente du mois de novembre, la Région Martinique affiche une fois de plus sa détermination à multiplier les initiatives pour servir au mieux la Martinique.
  • BOURSES SANITAIRES ET SOCIALES
  • 1 169 688 € octroyés à plusieurs dizaines d’étudiants qui poursuivent des études dans les carrières sanitaires et sociales. La Région Martinique encourage au travers de ce soutien, nos jeunes à se former dans des secteurs qui seront très porteurs d’emplois dans les années à venir au vu de notre démographie en grande difficulté de renouvellement.
  • REHABILITATION LOGEMENT INDIVIDUEL
  • Chaque commission permanente permet de conclure des chantiers de réhabilitation de logements individuels auprès d’un nombreux public au sein duquel on retrouve  beaucoup de personnes âgées. Depuis la mise en place de ce dispositif encadré et qui se veut juste et équitable, plusieurs centaines de familles martiniquaises ont pu bénéficier de ce dispositif.  Des aides à l’amélioration de l’habitat qui portent sur la reprise d’installations électriques, de plomberie, de petits travaux de maçonnerie ou de couverture,…
  •  AIDES AUX ASSOCIATIONS
  • La Région continue son accompagnement massif d’associations consciente de l’importance du rôle de cohésion sociale qu’elles peuvent jouer dans notre société, A cette occasion, plusieurs dossiers de demandes d’aides ont été accordés.  50 projets pour 1 439 800,64 euros d’accompagnement régional ont été examinés parmi lesquels on retrouve un projet de nouveau centre d’accueil de l’ACISE qui prend en charge les sans domiciles fixes et certains publics en difficulté du territoire du Centre. Trois nouveaux chantiers d’insertion se sont vus attribuer une contribution pour leur fonctionnement par la collectivité. L’intérêt de la Région à développer cette forme de mise en activité se confirme avec aujourd’hui pas moins d’une trentaine de chantiers auxquels est associé son engagement déterminé.
  •  DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE
  • Dans le cadre du Plan Ambition Jeunes, le Président de région avait souhaité mettre en œuvre une série d’initiatives permettant à ce public de trouver des lieux d’épanouissement de leurs savoir-faire. Une aide est désormais accordée aux communes pour l’achat de box à l’attention de jeunes entrepreneurs  de 18 ans à 35 ans démarrant une activité dans le secteur commercial, artisanal ou touristique. Le financement concerne 80 % du coût de la structure dans la limite de 10 000 €.
  •  Dans ce secteur du développement économique, plusieurs dossiers de demandes d’aides à la création d’entreprises ou de soutien à des structures existantes ont été validés. Le nouveau cadre des aides à l’activité économique et au soutien à l’entreprise semble répondre favorablement et de manière plus adaptée à une demande sans cesse croissante.
  • ETUDES SUPERIEURES
  • Le dispositif encadrant l’Aide aux Etudiants mis en place par la nouvelle majorité,  a octroyé une aide à 241 jeunes martiniquais, étudiants, pour un montant de 440 100 €. Ce cadre d’aides mis en place en 2010 a aujourd’hui atteint sa vitesse de croisière et c’est à chaque commission permanente que des centaines de jeunes martiniquais voient leurs études supérieures soutenues par la collectivité.
  • EDUCATION ET FORMATION
  • Plusieurs centaines de demandes d’aides individuelles de formation ont également été approuvées lors de cette séance. C’est l’occasion de rappeler que cette compétence exercée par la Collectivité régionale a connu depuis deux ans un bond exceptionnel de son activité. Les sommes dédiées au budget en début d’exercice sont entièrement consommées par un service qui s’est vu doter de moyens en personnels supplémentaires pour faire face à une demande que la Région a voulu plus fournie en propositions et plus facilement accessible à tous.
  • Dans le secteur de l’éducation, la collectivité a approuvé la prise à bail d’un local à la cité de Batelière, à Schœlcher afin d’offrir enfin une capacité de restauration collective aux élèves du Lycée du même quartier.
  • AIDES SOCIALES
  • Sous le désormais sceau de l’anonymat, le Conseil régional a validé l’octroi des aides individuelles pour aider des familles à acquérir un ordinateur pour leurs enfants ou pour faire face à certaines difficultés. Ces aides encadrées par une délibération fixent un principe et des niveaux d’aides sur la base de critères valables pour tous.
  • La prochaine séance de cette instance aura lieu au mois de décembre.

Tags: , ,

Category: Actualité

Commentaires terminés