22 nov. 2012 : Cérémonie de remise des médailles de la jeunesse et des sports

| 27 novembre 2012

Laurent PRÉVOST, préfet de la région Martinique, remet ce jeudi 22 novembre à 18h, à la résidence préfectorale, 18 médailles et lettres de félicitations pour récompenser des hommes et des femmes martiniquais qui se sont distingués d’une manière particulièrement honorable au service de l’éducation physique et des sports, de la jeunesse et de l’éducation populaire. Cette cérémonie est parrainée par Mandy FRANCOIS-ÉLIE et Cédric RANGASSAMY, médaillés des Jeux Olympiques de Londres.

 

18 médailles seront remises au titre de la promotion 2012 :

• 1 médaille d’or – • 3 médailles d’argent – • 14 médailles de bronze Cette médaille récompense des personnes qui se sont distinguées dans les domaines relevant du Ministère , de la Jeunesse et des Sports (responsables d’associations sportives ou clubs de sport, sportifs de haut niveau…).

• 1 lettre de félicitations >> La lettre de félicitations récompense des jeunes fortement impliqués dans la vie associative.

Laurent PRÉVOST, préfet de la région Martinique, félicitant un des brillants récipiendaires

LA LETTRE DE FÉLICITATIONS Christophe LACAZETTE (1998)

Âgé de 14 ans, Christophe est un jeune arbitre de basket avec des qualités exemplaires. Il y a 4 ans, quand il a commencé le basket-ball, il s’est d’abord intéressé à l’arbitrage. Il officiait au début, sur les tournois Poussins. C’est à un entrainement où jouait sa soeur qu’il arbitra pour la première fois un « match » 

A 12 ans il participe à formation d’arbitre départemental, de laquelle il sort Major de la promotion.

A 13 ans il arbitre seul son premier match officiel en Cadettes : CS Vauclinois/AS Black Stars. Il officie de manière régulière à l’Éclair et à l’extérieur. Il est appelé avant le début du match Séniors Éclair/Aiglon du Lamentin- pour arbitrer. A 14 ans il participe à la détection d’arbitres et officie sur le tournoi GUYMARGUA Minimes en présence d’un responsable de l’arbitrage national. Il reçoit la distinction de « Meilleur arbitre du tournoi ». En septembre 2011, il intègre le Pôle Espoir de la Martinique 

LE MEDAILLÉ D’OR – DOMERGUE Bernard (1952)

Le Sportif polyvalent, le cadre technique émérite et l’administratif intransigeant, traduisent les grandes qualités de Bernard DOMERGUE. Dans tous les sports et activités où il a évolué, il a laissé l’image de l’exigence, de la rigueur mais aussi de la maîtrise technique. Un palmarès impressionnant a jalonné le parcours du sportif, du cadre technique et du dirigeant.

– Joueur et cadre du Golden lion Basket Ball – – Entraineur du club de Natation l’Espadon puis secrétaire général – – Entraineur de la sélection de Martinique de Natation et responsable de la Commission Technique à la Ligue – Responsable de la Commission Technique du Comité régional de Canoë Kayak – Membre de la Ligue d’Aviron Il a pratiqué la chasse sous-marine à un très haut niveau. Toujours à la pointe de l’innovation, il a diversifié les activités de la structure dont il a la charge H 2 Eaux et a tout mis en oeuvre pour en faciliter l’accès à tous. Ainsi des actions ont été organisées en partenariat avec les associations de quartiers prioritaires de Fort de France, et les jeunes Foyalais sont initiés au Kayak et à la natation sans aucune participation financière.

Très bon pédagogue, il a mis en place une démarche d’apprentissage de la natation basé sur le jeu et nombreux sont les jeunes de Fort de France qui ont appris à nager à la Pointe de la Vierge ou à la Française. Ce qui a suscité l’admiration de tous, c’est sa force de caractère, sa volonté, son courage et sa persévérance dans les moments difficiles qu’il a eu à traverser à une période de sa vie.

PARMI LES MEDAILLÉS DE BRONZE

ARCHIMEDE Tedh  (1972)

Accompagnateur et encadrant des associations du secteur de Dillon, Monsieur ARCHIMEDE est un militant associatif d’une grande disponibilité. Sa vie associative a débuté en 2001, il a été animateur de quartier, agent de développement et de coordination des activités du club Omnisports Dillon Sainte Thérèse. Animateur des sections sportives, animateur fédéral, ancien arbitre de la Ligue de Football de Martinique. De 2010 à ce jour il est administrateur des CEMEA, encadrant des formations BAFA, et membre de jury. Administrateur de l’UFCV – Administrateur de l’association DOROTHY (accompagnateur des projets d’insertion des jeunes du quartier, initiateur et tuteur référent des volontaires du service civique.

M. DESTIN Raymond (1946)

Il a débuté le football au C.S Vauclinois dans sa commune natale. Après s’être bien fait remarquer comme un solide technicien il a exercé ses talents de joueur à l’Assaut de Saint-Pierre où il a profité d’une solide réputation. Il retourne alors à son club de prédilection le CS Vauclinois.

Il a préparé les diplômes d’entraîneur et a gravi les différents échelons pour obtenir le BE 2 dans les années 70. Raymond DESTIN a fait partie de la commission technique plusieurs années sous l’ère de Louis DIAZ. Il fut aussi membre du comité directeur de la Ligue de Football avec Joseph URSULET comme Président. Sélectionneur de l’équipe de Martinique il a remporté le Championnat de la Caraïbe en 1993 à la Jamaïque. Il a entraîné entre autres l’Aiglon du Lamentin avec un titre de champion, le Golden Star, le Racing Club de Rivière-Pilote sans l’éternel CS Vauclinois. Ce ne sont là, que quelques unes des actions qu’il a menées dans le monde du Foot Ball.

Mme ETIENNE Colette (1945) Mme ETIENNE enseignante à la retraite a été une fervente militantede la cause de la jeunesse. Dès l’âge de 7 ans, elle a fait partie desGuides de France, au sein du groupe du Robert. A sa majorité, elle prend son engagement de cheftaine bénévole au service des jeunes.Épouse d’un fonctionnaire, elle a dû quitter le département poursuivre son époux à Chartre. Au sein de la paroisse Saint-Paul de Chartre, elle a continué à prendre des responsabilités en encadrantun groupe de guides ainsi qu’un groupe de jeunes dans le sport.Mutée en Martinique, sa volonté d’être au service de l’éducation desjeunes l’a conduit à s’engager à nouveau au sein des Guides deSchoelcher, jusqu’à son retour dans sa commune natale du Robert oùelle poursuivit cette mission auprès des jeunes Robertins. Sonengagement dans la vie associative n’a jamais failli. Un grand bravoà cette militante engagée qui, aujourd’hui encore, assume sesresponsabilités de bénévole avec conscience et dévouement pourtransmettre aux nombreux jeunes qu’elle a encadré et les chefs etcheftaines qu’elle dirige les valeurs du Guidisme et du Scoutisme

MANGATAL David (1973)Pionnier du Taekwondo en Martinique, il crée entre 1997 et 1998 les3 premiers clubs de Martinique : Taekwondo Club Saint Joseph –Taekwondo Martinique Lamentin – Cercle Martiniquais deTaekwondo Schoelcher.De 1998 à 2001, Délégué Fédéral pour la FFT, il met en placel’école interrégionale des cadres, la formation aux diplômesd’animateur régional provisoire et le diplôme d’instructeur fédéralpour la région Antilles Guyane. Il a su, par ses conseils éclairés,tenir une place importante dans les questions de formations deshommes, comme dans son rôle de Directeur Régional etd’entraîneur et sélectionneur régional de 2001 à 2004.De 2004 à 2008 il occupe le siège de Président du Comité Régionaltechnique de Martinique, et à ce jour Directeur technique RégionalAdjoint.Parallèlement il est l’instigateur avec les Présidents des ligues deMartinique de Guadeloupe et de la Fédération, du dossierd’affiliation mondiale qui permet à la Martinique d’être depuis avril2011 la seule et unique ligue martiniquaise olympique à pouvoirparticiper au Championnat du monde Mme SAMOT Irénée (1956)Dirigeante de l’Étoile de Gondeau, très dynamique dans le secteurdu sport et de la culture du Lamentin.Depuis 15 ans elle est membre de la Commission de la Ligue dehand Ball de Martinique. Femme d’une grande disponibilité, grâce àson engagement, sa persévérance, elle a permis l’émergence denombreux jeunes handballeurs aujourd’hui évoluant dans le collectifde l’Équipe 1ère.

SICOT Cornélie (1949) A beaucoup oeuvré pour le développement de la natationmartiniquaise et assuré son succès, d’abord comme compétiteur,ensuite comme formateur.Il a débuté la natation dès son enfance avec les jeunes du quartier dubourg de Schoelcher. Passionné par cette activité il prend le défi dedevenir un grand nageur.Alors de 1968 à 1974 il débute son parcours brillamment avecplusieurs sélections aux seins de la caraïbe.De 1982 à 1996 il est entraineur de nageurs tels que :ANGLIONIN Gildas, sélectionné aux championnats d’EuropeJunior, SICO Julien meilleur nageur médaillé sur 7 épreuves engagéOr et argent sélectionné aux JO Jeunes espoirs.Il est important de souligner l’importance de son rôle dansl’apprentissage de la natation auprès des jeunes enfants qui lui sontconfiés, comme du perfectionnement valorisé des nageurs confirmésde Schoelcher Natation 2000, le club dont il est l’infatigableanimateur. Au terme d’une carrière sportive et pédagogique bienremplie il va faire valoir son droit à la retraite cette année. C’estpour ces différentes raisons qu’il mérite aujourd’hui d’être àl’honneur.

REMISSE Raymond (1950)Retraité de la Police Nationale, Raymond REMISSE mène une vietrès active dans le domaine sportif, social et culturel dans la sociétémartiniquaise.Dès 1997 son implication dans l’athlétisme a fait de lui unpersonnage incontournable. Homme de terrain, il a à son actif :- la mise en place du championnat de France d’athlétisme- des CARIFTA GAMES en 1998Il a été mesureur officiel de la Fédération Française d’Athlétisme- Président inter région course hors stade- Secrétaire général Adjoint de la Ligue d’Athlétisme- Officiel de course hors stadeEn 2005 il met en place la course du NEG MAWON et le mémorialJosé BEAUNOL. Délégué au sport de la ville de Fort de France, il est la chevilleouvrière du semi marathon de Fort de France.Inlassable, disponible et d’une grande expérience il agit sanscompter son temps auprès des jeunes en marge de la société,notamment à travers «la main tendue».Au-delà de ses grandes valeurs sociales, c’est un homme d’uneefficacité certaine, qui mérite d’être reconnu et à qui on est heureuxde remettre cette médaille d’Argent de la Jeunesse et des Sports.

 

Tags: , , ,

Category: Actualité, Culture/Société/Caraïbe/Kreyol

Commentaires terminés