Frederique-Fanon : le texte de la pétition qui est lancée

| 28 novembre 2012

Cet appel fait  suite à la récente décision du TA de Basse-Terrea annulant le licenciement de Frédérique Fanon-Alexandre, directrice générale des services du Conseil général, licenciée jusqu’alors, « à titre disciplinaire pour faute grave » par la nouvelle de présidence du Conseil général à la suite du changement de majorité au sein de la collectivité départementale.  

 

 

 

 APPEL

Depuis octobre 2008, l’ancienne Directrice Générale des services du Département est en proie à une véritable stratégie de harcèlement.

4 années au cours desquelles, 

Devant la police (elle a été mise en garde à vue) 

Devant les tribunaux (financiers et judiciaires) elle n’a cessé de répéter (sans être entendue à ce jour) et dans les mêmes termes que son ancien employeur, le Président du Conseil Général ; Qu’elle a bénéficié de conditions liées à ses fonctions, qui étaient déjà en vigueur et, autorisées.

Que le Conseil Général, par 3 délibérations prises à l’unanimité, lui avait octroyé ces dispositions (dont elle n’a pas voulu bénéficier en totalité).

Que son contrat de travail de salariée prévoyait ces dispositions Que la fiche de poste de l’agent affecté à la résidence était conforme à ses activités.

Comme si cela ne suffisait pas, Madame Frédérique FANON-ALEXANDRE a été licenciée pour faute grave, sans attendre le jugement définitif du Conseil d’Etat.

Madame Frédérique FANON-ALEXANDRE est une martiniquaise honorablement  connue pour sa probité comme pour sa compétence, dans tous les postes occupés.

Félicitée par Aimé CESAIRE, avec lequel elle travaillera pendant 16 ans et demi, proche collaboratrice de Claude LISE qui a constamment reconnu ses mérites, Madame Frédérique FANON-ALEXANDRE fut aussi honorée et distinguée par l’Etat, saluant son engagement pour la Martinique.

Elle a servi avec loyauté, droiture et dévouement la Ville de Fort de France et le Conseil Général de la Martinique pendant prés de 35 ans ! Les procès qui lui sont faits sont profondément injustes, iniques et inacceptables.

Convaincus de la légitimité de son combat pour sa dignité, nous lui apportons notre soutien total et notre solidarité effective et appelons à l’arrêt des poursuites engagées à son encontre.

Category: Actualité

Commentaires terminés