Une conférence importante de «L’Institut des Droits de l’Homme de la Martinique», le 07 déc. 2012

| 6 décembre 2012

CONFERENCES SUR LES LIBERTES ET LES DROITS FONDAMENTAUX, tel est le thème que propose l’Institut des Droits de l’Homme de la Martinique, qui vous invite ainsi, à la Conférence, qu’il organise, en  partenariat avec l’I.E.J.-MARTINIQUE, le Vendredi 07 décembre  2012, de 18 à 20 HEURES , AMPHITHÉATRE FRANTZ FANON , Faculté de Droit et d’Économie de la Martinique,  sur le thème :

 

 

« DROIT D’INGÉRENCE INTERNATIONAL ET DROITS DE L’HOMME » par Maitre Alban COULIBALY, Docteur en Droit, Avocat à la Cour,Membre de l’IDHM

INTERET DE LA CONFERENCE :

Le droit d’ingérence international  est  le droit accordé à un ou plusieurs Etats, de violer la  HYPERLINK « http://fr.wikipedia.org/wiki/Souverainet%C3%A9 » \o « Souveraineté » souveraineté nationale d’un autre État, dans le cadre d’un mandat accordé par une autorité supranationale, en cas de  violations graves et massives des droits fondamentaux ou de la législation internationale.

Malgré les tentatives de normalisation, ce droit reste imparfait, d’autant plus que le droit d’ingérence n’a pas de base juridique clairement définie.

Aujourd’hui, force est de constater que ce droit est à géométrie variable. L’analyse de l’actualité révèle que le droit d’ingérence ne s’applique plus aujourd’hui qu’aux  Pays faible et aux contrées réputées militairement faciles, où les interventions peuvent se faire à bas coût humain pour la force d’intervention.

Compte tenu de l’actualité internationale, et des ambigüités qui entourent cette notion, il apparait aujourd’hui indispensable de faire le point sur cette théorie juridique.

(notre photo) Le Président      Raymond AUTEVILLE           Ancien Bâtonnier de l’Ordre

 

Tags: , , ,

Category: Actualité

Commentaires terminés