Au Lamentin (Mq). Enfin, une place Aliker digne (presque) de ses illustres combattants…

| 18 décembre 2012

La Ville du Lamentin  «réhabilite» son «cœur ville» à travers la réhabilitation de la place Aliker contiguë à l’église Saint-Laurent.    Une belle animation festive se déroule ce jour autour de l’événement (voire le programme ci-dessous). Ceci dit, il est temps (1) , au Lamentin COMME à Fort-de-France, que «nos» élus cessent de tourner autour du pot-hypocrite et reconnaissent le rôle central qu’ont joué dans notre modernité, DEPUIS 1934,  d’abord André Aliker puis son frère, Marcel Aliker, qui est venu le venger sur le parvis(2) de l’église de la commune.

De plus, toujours au Lamentin, ce sont encore des Aliker qui ont accompagné la mère d’Édouard Glissant après sa traversée Sainte-Marie/Lamentin, et qui ont aussi accompagné les jeunes de « Franc-Jeu » qui ont semé aussi leur modernité dans ce qui était alors le gros bourg du centre de la Martinique, avec des personnalités dont chacune force encore mon respect près de 70 ans après ces événements, et notement Edouard Glissant, qui y a puisé la source de ses révoltes et de ses inspirations poétiques et politiques…La publicité que Pierre Samot tente d’insuffler aujourd’hui avec l’inauguration de cette place est de bon aloi MAIS elle reste encore totalement insuffisante.

        

 

LE COMMUNIQUE / Le mardi 18 décembre 2012 à partir de 17h

Place Aliker, rue principale Ernest André

Dans le cadre du Projet de Ville n°2, la Ville du Lamentin a décidé de moderniser son cœur ville L’idée est d’accentuer le caractère central de cette place, de la rendre plus conviviale et de l’ouvrir sur son environnement. Il s’agit de :

– modifier la perspective de cette place en supprimant le mur qui la sépare de l’église, permettant ainsi aux fidèles de se rendre directement aux offices religieux,

– rendre l’église accessible aux personnes à mobilité réduite par l’aménagement d’une rampe  (loi du 11 février 2005),

– faciliter les déplacements par la mise à niveau de la place et des voies de circulation,

– donner plus de luminosité et de profondeur à la place par le choix d’un revêtement multicolore,

– aérer et améliorer le cadre de vie par l’aménagement d’une fontaine, la plantation de palmiers royaux mais aussi d’arbres le long des rues Ernest André et Ernest Maugée.

 

La place Aliker, c’est 7 bancs publics, 5 poubelles, 3 bornes foraines de 32A en triphasé (alimentation électrique), 154 bornes inox dessinant le contour de la place dont 6 amovibles (pour les entrées et sorties des véhicules) et une surface de dallage de 2 650 m². Ce chantier de reconquête du cœur de ville (estimation financière de l’opération1 993 422,10 € TTC) est arrivé aujourd’hui à son terme.

 

Au programme :

– slam avec Elie Louisy
– danse traditionnelle avec les ballets Kadans Kréol de Bélème et Exotic de Palmiste

– allocution de M. Le Maire du Lamentin et d’un commerçant du centre-ville

– chorégraphie « cruches et carafes » autour de la fontaine avec Sonia « La Sosso » Marc. Démonstration du jet d’eau multicolore.  
– et à partir de 20h : live avec Otantik et Akiyo de la Guadeloupe

 NB: (1) Rédacteur de cette note : Henri PIED

(2) Parvis et non péron, comme écrit précédemment.

Pour tout contact : Cabinet du Maire – Service Communication Externe et des Relations avec la Presse de la Ville du Lamentin au0596-66-68-88 postes 555 ou 461 ou au 0696-22-25-65.

Tags: , ,

Category: Actualité, Culture/Société/Caraïbe/Kreyol

Commentaires terminés