Blocage du Port (FDF), Contact-Entreprises et le MEDEF protestent, énergiquement…

| 22 décembre 2012

Nous avons reçus. CONTACT-Entreprises. Les blocages ne sont pas la solution Les marins pêcheurs de Martinique, confrontés aux graves difficultés de leur secteur, se trompent de combat en mettant à mal l’économie martiniquaise pour faire aboutir leurs revendications. Hier, ces marins pêcheurs, eux mêmes chefs d’entreprises dont les préoccupations ne sauraient nous laisser indifférents, ont bloqué pendant toute une journée l’appontement de Fort-de-France. Ils ont ainsi rendu impossible le fonctionnement d’une entreprise qui assure tous les jours le transport de 1200 à 1500 personnes entre les Trois Ilets et Fort-de-France. La conséquence de cette action est aujourd’hui une fragilisation supplémentaire de cette entreprise déjà en difficulté. La perte injuste d’un chiffre d’affaires correspondant à une journée de travail n’est pas rien dans le contexte compliqué dans lequel elle se débat.

Aujourd’hui, ces mêmes marins pêcheurs ont condamné l’accès du port de Fort-de-France avec les effets malheureusement désastreux d’une telle action sur l’économie martiniquaise. Contact-Entreprises condamne avec la plus grande fermeté ces actions totalement inacceptables que la gravité de la situation du secteur de la pêche ne saurait en aucun cas excuser. Ce n’est bien sûr pas en affaiblissant les autres que la pêche se renforcera.

Contact-Entreprises tient à rappeler à tous le contexte économique extraordinairement déprimé dans lequel ces évènements interviennent. Dans cette période si difficile pour notre économie, Contact-Entreprises appelle une nouvelle fois chacun à faire preuve d’un minimum de responsabilité.

La recherche du dialogue qui s’impose ne peut passer par la prise en otage d’une entreprise ou d’une infrastructure indispensable au fonctionnement de notre économie.

Les blocages n’ont jamais été, et ne seront jamais la solution.

Emmanuel de REYNAL Président de Contact-Entreprises Contact presse : Jean-Paul JOUANELLE- 0696 23 28 23

===========

MEDEF. 0596-754250.

Le MEDEF Martinique constate que le port de Fort de France est bloqué par des marins pécheurs qui souhaitent que leur situation économique soit examinée par les pouvoirs publics et que des solutions leur soient apportées. Nous sommes conscients de la situation difficile que vit ce secteur et sommes prêts à apporter au plus vite notre concours à la mise en mise en oeuvre de solutions efficaces et tangibles.

Cependant nous ne pouvons accepter, dans un contexte de crise sévère, dans lequel les perspectives de l’année 2013 s’annoncent déjà difficiles, que toute l’économie de notre département soit une fois de plus mise à mal. Cette paralysie de notre port ne peut que se traduire par des pertes financières affectant tous les secteurs.

Le MEDEF Martinique en appelle donc au déblocage du port afin de permettre : la reprise de l’activité et soutient l’organisation de rencontres rapides avec le monde de la pêche.

Category: Actualité, Economie/Syndicats

Commentaires terminés