ASSAUPAMAR-PUMA-Ordre des Médecins-Pêcheurs, qu’ont-ils dit, lors du dernier GrePhy de déc. 2011?

| 2 janvier 2013

http://fr.calameo.com/read/000687802fa37fd60904a

Avec le lien ci-dessus, vous aurez directement accès aux documents « officiels » résumant les débats tenus lors de ce Grephy (l’organisme paritaire qui examine, en présence de tous, tous les problèmes liés aux utilsations des pesticides, Chlordécone en tête) du 06 dc. 2011. Vous aurez accès au compte-rendu exhaustif ce cette réunion, où étaient présents, entre autres, Mme MARIE pour l’associatipn des consommateurs, M. De Grandmaison pour le Conseil Général, un représentant du Comité des pêches, celui de  l’ASSAUPAMAR : M. Pascal Tourbillon, Dr Josiane Jos pour l’URML et l’Ordre des médecins et M. Grabin Florent pour PUMA. MAis il y avait BEAUCOUP d’absents (Sénateurs, Députés, etc.)

Nous avons relevé, au fil des pages de ce compte-rendu, au moins 24 interventions de ces SIX personnalités; Dont UNE pour le représentant du Comité des pêches, DEUX pour De Grandmaison, TROIS pour Pascal Tourbillon, TROIS pour Dr Josiane Jos, QUATRE pour Mme MARIE,  et DOUZE pour Florent Grabin de PUMA.

Notons  2 questions de M. Grabin  – qui risquent de devenir d’actualité, un jour ou l’autre :

1- M. Grabin désire des informations sur les importations de lambis et les contrôles qui les concernent. Et la réponse : « La pêche au lambi est strictement encadrée car il s’agit là d’une espèce protégée. Peu de prélèvements de lambis pour analyse chlordécone ont été opérés, mais les résultats de contamination sont négatifs »

2-M. Grabin demande ensuite des renseignements sur les prélèvements opérés aux Antilles liées aux évènements sur les centrales nucléaires japonaises frappées par le récent Tsunami : il lui est répondu que les Antilles ont participé au plan national de surveillance pour le compte de l’IRSN, institut de Radioprotection et sécurité nucléaire http://www.irsn.fr/FR/Pages/Home.aspx, où les résultats sont disponibles. Les prélèvements ont porté sur des fourrages en Martinique et du lait en Guadeloupe. Les résultats sont conformes, mais quelques traces imputables à cette pollution étrangère ont été décelées à très faible dose sur de l’herbe en Martinique

Tags: , ,

Category: Actualité, Ecologie / Environnement

Commentaires terminés