KALI, E.sy KENNENGA et la Politique

| 28 mai 2013

Par Olivier Ernest JEAN-MARIE, (Citoyen Martiniquais).

D’avril 2013, je retiendrai, entre autres, les concerts d’E.sy KENNENGA, la sortie du nouvel album de KALI et l’adhésion de la Martinique en qualité de « membre associé » à l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC).

 

Quel lien entre l’actualité musicale et l’actualité politique ? Plus largement, quel lien entre l’art et la politique. Selon une vision classique, « mainstream », dominante aujourd’hui, la contribution des artistes relèverait plutôt de la création, de l’imagination, de l’utopie, du rêve alors que la politique relèverait un peu de l’indignation, de la résistance mais surtout de la régulation, de l’engagement, de l’action concrète.

Capture d’écran 2013-05-28 à 21.30.44

Dans un monde dominé par les logiques mécaniste et financière, les cloisons sont étanches et rapprocher la musique de la politique peut relever d’une activité cérébrale ésotérique. Et pourtant, le lien entre ces 3 évènements – la tournée d’E.sy KENNENGA, la sortie de l’album « L’Eveil » de KALI et l’adhésion de la Martinique en qualité de membre associé à l’association des Etats de la Caraïbe – fait sens. Quand ils exercent leur art librement, quand ils ne créent pas sur commande, bref quand ils ne font pas de propagande, les artistes ont souvent, sur le plan des idées et des pratiques, une longueur d’avance sur les hommes politiques. 1. KALI et l’intégration caribéenne Dès la fin des années 1970, Kali et ses amis du groupe 6th CONTINENT chantaient la (re) connexion de la Martinique à son environnement caribéen. Plus de 30 ans après, en 2014, au Mexique, le prochain sommet de l’Association des Etats de la Caraïbe officialisera l’adhésion de la Martinique en tant que membre associé de cette association. Alors, oui, l’idée d’intégration caribéenne n’a pas été inventée par KALI et le groupe 6th CONTINENT.

Et tous les présidents de la Région Martinique ont affiché une volonté de nous rapprocher de nos voisins. Je veux ici souligner que des musiciens ont aussi participé, depuis longtemps, à l’expression et à la large diffusion de ce message au sein de la jeunesse martiniquaise des années 1980. 2. E.sy KENNENGA et la démocratie participative En Avril 2013, de Paris à Cayenne en passant par Fort-de-France et Baie-Mahault, E.sy KENNENGA, nouvelle étoile de la scène musicale, produit par le label B CARIBBEAN (La Caraïbe encore affirmée!) présente à son public les titres d’un album qui est en préparation, enregistre les voix du public pour les graver sur un des morceaux (Pa dig) de cet album et sollicite le public pour donner un titre à un autre morceau (Soldat du Bien ou Soldat Anonyme …).

E.sy KENNENGA avait déjà démontré cette volonté de solliciter le public pour qu’il participe à la création d’une œuvre collective lorsqu’il avait organisé et réussi sa « Pinting Flashmob » le dimanche 22 janvier 2012 dans plusieurs villes du monde. (http://www.youtube.com/watch?v=fCAPyKCbpes ) Inspirée de l’un des titres de son 1er album « Pinting Party », la flashmob, réunion spontanée de centaines de personnes, organisée à partir du réseau facebook, avait réuni au même moment de nombreux jeunes à Fort-de-France, Pointe-à-Pitre, Cayenne, Montréal, Moscou, Londres, Bordeaux, Toulouse ou encore Paris. E.sy KENNENGA fait depuis quelques années la démonstration d’une vraie démarche participative qui pourrait inspirer nos responsables politiques.

Je suis convaincu qu’il ne leur faudra pas 30 ans pour développer de véritables pratiques participatives. 3. KALI et l’Eveil En avril 2013, avec son nouvel album KALI chante l’éveil des consciences et des nations. (http://youtu.be/VWDDukZEO9E ) Une invitation à construire ensemble, sur notre terre-patrie, une nouvelle civilisation globale fondée sur d’autres valeurs que la seule logique marchande. C’est, peut-être, ce que l’actuel Président de la Région Martinique avait à l’esprit quand il déclarait le 1er mai lors de la conférence de presse bilan du sommet de l’AEC (Association des Etats de la Caraïbe) : « un autre monde est possible » … Schoelcher, le 05 mai 2013. 

Tags: ,

Category: Actualité

Commentaires terminés