Financement de la Sécu: Azerot, Nilor et Marie-Jeanne ont voté contre

| 30 octobre 2013

Principal motif du vote : ce budget « étouffe » les plus modestes et les petites entreprises…

 

 

 

« Les Députés de la Martinique, Bruno-Nestor AZEROT, Jean-Philippe NILOR et Alfred MARIE-JEANNE ont décidé de voter solennellement contre le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2014 proposé par le Gouvernement en première lecture en débat à l’Assemblée Nationale, ce mardi 29 octobre 2013.

Ce choix important a été fait après mûre réflexion et dans l’intérêt de leurs concitoyens. Il ne leur est en effet pas possible de cautionner une politique gouvernementale qui accentue la pression fiscale sur les foyers les plus modestes et les petites entreprises, très nombreux en Martinique.

Le Budget de la Sécurité Sociale présenté ne comporte selon eux aucune réforme de structure et étouffe même littéralement les foyers modestes avec plus de 6 milliards de prélèvements nouveaux.

C’est inacceptable.

Il remet aussi en cause, au surplus, la politique familiale aux dépens des classes moyennes, hausse les cotisations vieillesse et reporte la revalorisation des pensions. Toutes décisions qui ne vont pas dans le bon sens.

Les Députés martiniquais regrettent également que le Gouvernement ait refusé d’introduire en Martinique la retraite complémentaire agricole à travers la Mutualité Sociale Agricole (MSA) qui n’y existe toujours pas, ni même accepté la rédaction d’un rapport d’analyse sur la situation difficile que connaissent les agriculteurs martiniquais, pour y remédier.

Enfin, le Gouvernement n’a pas tenu compte des recommandations faites par les députés quant aux petites retraites des exploitants agricoles et des marins-pêcheurs, et ils ne peuvent accepter ce refus. »–Communiqué émanant de Daniel Marie-Sainte.

Category: Actualité

Commentaires terminés