ATHLÉTIME. Quand le cubain Santa Cruz ne laisse pas indifférent…

| 20 juin 2014

S’il y a un technicien d’athlétisme qui ne laisse pas indifférent, c’est bien le cubain Julio Santa Cruz. Le Cubain est en Martinique depuis moins de deux ans. Entraîneur professionnel, l’homme est adulé par les athlètes qu’il a sous ses ordres mais ses méthodes de travail divisent des cadres techniques martiniquais.

Son look de prof ne passe pas inaperçu. Chemise blanche, mocassins marron, l’homme n’hésite pas à engueuler un athlète qui n’applique pas ses conseils.

Le professionnel cubain qui allie les gestes à la parole est exigeant. Ses méthodes de travail divisent les cadres techniques pays, mais le Cubain n’en a cure.

Il ignore ceux qui tirent sur lui.

Santa Cruz qui est un bosseur déplore l’absence de moyens matériels. Le haut niveau exige une salle de musculation de qualité, des kinés, et un diététicien. Le Cubain fait avec les moyens du bord pour que ses élèves soient compétitifs.

Julio Santa Cruz a l’œil rivé sur les championnats de France d’athlétisme. Un baromètre des progrès de ses élèves. Santa Cruz a donné des outils à ceux qui font partie de son écurie.

Il veut des résultats… (Dans Antilla cette semaine. Extrait…)

Tags:

Category: Actualité

Commentaires terminés