BOXE. Alex Macéno a tourné la page de son prédécesseur Simon Defrel

| 20 juin 2014

Le comité régional de boxe s’est lancé dans un plan de restructuration de la discipline. Son président Alex Macéno  a tourné la page de son prédécesseur Simon Defrel en place depuis plus de 10 ans.

Alex Macéno le patron de la boxe martiniquaise a visité les 9 clubs affiliés à la structure pour connaître leurs besoins. Du matériel a été distribué à chaque club comme des sacs, des gants. La plupart des entraîneurs sont confrontés à des problèmes de salles alors que les pratiquants ne manquent pas. Les jeunes qui veulent canaliser leurs énergies viennent d’eux-mêmes. Ils se retrouvent dans une discipline ou il y a des échanges de coups. Les dirigeants sont motivés pour attirer ces jeunes et les occuper. Ils sont convaincus du volet thérapeutique de la boxe pour sortir les jeunes des méfaits de la délinquance et de la drogue.

Le président du club saintannais de boxe Jacquy Charmant a sollicité le nouveau maire de Sainte-Anne pour qu’il étudie le dossier. Le chef d’édilité est déjà sous la pression des handballeurs qui réclament avec insistance la construction d’un hall des sports. Le club de Sainte-Anne Cap 110 qui a perdu son titre de champion en a marre de se battre pour trouver une salle disponible dans les communes voisines. Les infrastructures sportives constituent un sujet sensible qui donnent lieu à des débats passionnés lors d’un conseil municipal. Les attaques et coups bas fusent sans tenir compte souvent du nerf de la guerre qu’est l’argent. Le club saintannais de boxe est dans l’impossibilité d’acheter un ring…

(Extraits d’un article paru dans Antilla, cette semaine)

Tags:

Category: Actualité

Commentaires terminés