KOLETETKOLEZEPOL se frotte aux logiques économiques et de partage…

| 13 novembre 2014

Initié par Robert Saé, le collectif « KOLETETKOLEZEPOL » (KOLE-TET-KOLE-ZEPOL)(KTKZ) a tenu le 11 novembre (un symbole ?) son 6eme colloque. Ce collectif a l’ambition de se frotter, loin des discours idéologiques, à certaines réalités économiques et ce de manière « non partisane ». C’est en tous cas ce qui ressort de ce 6eme colloque, puisque des personnalités aussi diverses que MM. Jean Bernabé, Maurice Laouchez, Eddie Marajo, Jean-Paul Jouanelle, Gilles Marthe, Marc Marcelline, Georges Para, Maïmouna YOKESSA, Mr Ledoux,  y ont apporté leur pierre…
Le compte-rendu suivant nous a été envoyé par Robert Saé…

ktk corrigé

LE COMPTE-RENDU (texte et image) DE ROBERT SAÉ

  • Ce mardi 11 Novembre, se tenait le VI° colloque organisé par Kolétètkolézépol. Les participants étaient invités à échanger autour du thème : « Activités économiques et logique du partage pour un mieux vivre dans le pays Martinique. »
  •   Après que le Professeur Jean BERNABE, membre du secrétariat, eut rappelé les principes fondant l’action de KTKZ et précisé les objectifs du colloque, les participants ont pu apprécier des contributions  de haute tenue  et confronter sereinement leurs points de vue.M. Georges PARA, statisticien, responsable de l’IMSEPP* a présenté les chiffres permettant de mesurer les revenus et les inégalités dans la société martiniquaise, mais il s’est surtout attaché à définir les concepts permettant d’appréhender la situation, en particulier celui de « pauvreté ».M. Eddie MARAJO, directeur d’OPEN SOFFT SYSTEM, a fait état de la philosophie et de l’impact des mesures prises par le gouvernement français sur le plan social.M. Robert SAE, membre du secrétariat de KTKZ, a relevé les obstacles au partage qui conduirait au mieux vivre.M. Jean Paul JOUANELLE, membre de Contact  Entreprise, à partir d’exemples concrets, a insisté sur notre capacité à surmonter les obstacles.M. Gilles  MARTHE, membre de l’association des médiateurs Martiniquais, a fait part de son expérience dans la médiation des conflits pour, ensuite, proposer des pistes pour la recherche de solution favorables à tous.L’ingénieure agro-alimentaire Maïmouna YOKESSA a abordé les conditions qui permettront de « Partager pour mieux vivre ensemble. » M. LEDOUX, au nom de la CRESS* a présenté les possibilités offertes par l’économie sociale et solidaire, en insistant sur les énormes possibilités d’action qui sont à notre portée. M. Marc MARCELLINE a présenté l’expérience de la SCIC* Martinique Agriculture, qui réalise des avancées notables. M. Maurice LAOUCHEZ, membre du secrétariat KTKZ, a développé une proposition concrète de partage du temps de travail.  Les jeunes organisatrices du « Festival ALIMENTERRE » ont présenté leur programme d’activités. Les différentes communications seront rendues publiques ultérieurement.  
  •  Les participants ont unanimement noté la richesse des informations portées par les différents intervenants et ont exprimé leur satisfaction quant à la qualité des échanges.
  • IMSEPP : Institut Martiniquais de Statistiques et d’Evaluation des Politiques Publiques
  • SCIC : Société Coopérative d’Intérêt Collectif
  • CRESS : Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire.

Tags: , ,

Category: Actualité, Culture/Société/Caraïbe/Kreyol

Commentaires terminés