BANANE, où l’on reparle de la Chiquita…

| 22 novembre 2014

La banane, en Guadeloupe et en Guadeloupe, reste la seule – et dernière – « grande » culture d’exportation, comme on l’a vu dans notre dernier Spécial en kiosque ces jours-ci. Mais où en sont ces rivaux d’Amérique « latine » ?

Le hasard faisant bien les choses, le dernière « Lettre de l’Institut d’émission »  nous apprend un « accord entre Chiquita et Cutrale & Sarf « . En gros Chiquita s’est fait « avaler »…
La Chiquita qui a symbolisé toute une époque n’est plus ce qu’elle était puisque la lettre souligne ceci :

  • « La fusion du groupe américain Chiquita Brands International avec le groupe irlandais Fyffes, annoncée en fin d’année 2013 pour la fin d’année 2014, a échouée au profit d’un rachat de Chiquita par les brésiliens Cutrale Group et Sarf Group pour 1,3 milliard de dollars, dette comprise. D’après le communiqué des deux parties, Chiquita deviendrait une filiale à part entière de Cutrale-Safra après l’opération.
    Avec ce rachat, les deux acteurs brésiliens cherchent avant tout à se diversifier. Safra est un fonds d’investissement et Cutrale est spécialisé dans la production de fruits et de jus d’orange. Le géant américain de la banane Chiquita, anciennement dénommé United Fruit Company, est par ailleurs mondialement connu pour avoir inspiré l’expression « république bananière » à l’écrivain William Sydney Porter, en raison des multiples affaires politico-financières dans lesquelles la firme a joué un rôle central.
    D’après la note d’information de la FAO sur le commerce mondial de la banane, la part de Chiquita dans le commerce mondial de la banane est passée de 22 % en 2002, à seulement 13 % en 2013. Malgré ce recul, Chiquita et ces compatriotes Dole et Del Monte contrôlent toujours 36,6 % du marché mondial de la banane en 2013.
    Coopération : poursuite des négociations pour l’adhésion de la Martinique à l’OECO
    Le directeur général de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO), le Dr. Didacus JULES, était en visite le 14 octobre en Martinique en vue de l’adhésion prochaine de celle-ci à l’OECO en qualité de membre associé.
    Les chefs d’Etats de l’OECO avaient déjà donné leur accord sur la candidature d’adhésion de la Martinique le 12 juin 2012. Les négociations techniques de l’accord avaient commencées en mars 2013 autour de secteurs de coopération très divers (développement économique, environnement, culture…) et devraient s’achever avec l’adhésion définitive de la Martinique à l’OECO au mois de novembre 2014 à la Dominique. (FIN DE CITATION)

EN RÉSUMANT L’INFO…

On retient que la part de Chiquita dans le commerce mondial de la Banane n’est plus que de 13% et que c’est un grand groupe brésilien qui l’a rachetée…

Category: Actualité, Economie/Syndicats

Commentaires terminés