Couveuses d’entreprises: Georges Pau-Langevin récompense six lauréats

| 5 décembre 2014

4 Déc.2014, à Paris, la ministre des Outre-mer, George PAU-LANGEVIN, a présidé, jeudi à l’Hôtel

MONTMORIN, la cérémonie de remise des prix aux six lauréats outre-mer du concours « Lance ton business – DOM Création » initié par l’Union des couveuses d’entreprises avec le soutien du ministère des Outre-mer et de l’Union européenne.

Pau-Langevin consacre…

Un lauréat par territoire a été sélectionné par les membres de l’Union des couveuses d’entreprises de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique, de Mayotte, de Nouvelle- Calédonie et de La Réunion. Ce concours permet de valoriser le parcours de jeunes des Outre-mer, parfois très éloignés de l’emploi, qui ont fait le choix de la création d’entreprise pour construire leur avenir.

Les lauréats

  •   Miguel FILLAUX (Guadeloupe) pour « Médik’ Dom » – une entreprise de transport de médicaments et de produits sanguins pour les particuliers et les professionnels de santé.
  •   Anthony DURAND (Guyane) pour « Guyane Maréchalerie » – le seul maréchal-ferrant de Guyane.
  •   Nicolas SALVIN (Martinique) – un paysagiste qui utilise les nouvelles technologies pour ses projets ainsi que des produits naturels et non dangereux pour l’environnement.
  •   Ali Papa ASSOUMANI (Mayotte) pour « Lambert Jardinage » – une entreprise effectuant l’aménagement et l’entretien de jardins et d’espaces verts pour les particuliers.
  •   Orit GANAMA (Nouvelle-Calédonie) pour « Cup’cake Mania » – une entreprise spécialisée dans la confection de gâteaux sucrés type cupcakes.
  •   Arnaud CHEREAU (La Réunion) pour « Vélo’CE » – une entreprise développant un véhicule caréné à pédales disposant de trois roues avec une assistance électrique via l’énergie solaire.

Accueillis au sein de l’une des six couveuses d’entreprises territoriales comme de nombreux autres jeunes porteurs de projet, ils ont bénéficié d’un encouragement à la création d’activités au moyen d’un dispositif juridique exclusif : le contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE). Celui-ci permet à l’entrepreneur à l’essai de tester son activité dans un temps limité, en toute légalité, tout en conservant son statut et ses droits antérieurs comme les ARE (aides au retour à l’emploi), le RSA (revenu de solidarité active) ou autres allocations. Ainsi, leur parcours est sécurisé durant toute la phase de création, de lancement et de développement de leur activité et les jeunes chefs d’entreprises bénéficient d’un accompagnement rapproché et aussi personnalisé que possible.

 

Le ministère des Outre-mer soutient de manière constante les programmes DOM Création qui ont permis d’accompagner près de 300 jeunes porteurs de projet dans le cadre d’un parcours.

« A l’opposé des idées reçues, la jeunesse des Outre-mer a une fibre entrepreneuriale très développée. Avec ce programme, nous cultivons la créativité des jeunes et nous les encourageons à persévérer dans une voie qui leur permet de s’épanouir et de se réaliser », a déclaré George PAU-LANGEVIN en félicitant les lauréats pour le chemin accompli.

« Vous montrez que le chômage n’est pas une fatalité et qu’un dispositif intelligent, mobilisant des partenaires publics et privés, peut avoir des résultats concrets », a souligné la ministre.

 

 

 

 

 

 

 

Tags: ,

Category: Actualité, Entreprise

Commentaires terminés