Charte éthique de EPMN,  les dessous inavoués de l’affaire ?

| 30 septembre 2015

LetchimyDans Antilla 1684, Gérard Dorwling-Carter analyse le sens de la publication de « La Charte éthique de EPMN »  que Antilla a publié, in extenso, la semaine dernière. Premier extrait de cet articele (Antilla 1684 – 1er Octob. 2015)

Charte éthique de EPMN
les dessous inavoués de l’affaire ?

Les douze mouvements qui composent la coalition « Ensemble pour une Martinique nouvelle » ont signé   une « charte éthique ». La rédaction de ce  document,  dit-on,  a été confié à Luc Louison Clémenté maire de Schoelcher et président d’un parti politique local qui lui a permis d’accéder à la mairie. . La lecture de ce document outre un long  préambule  composé de  considérations politiques banales et interchangeables, précise certains points d’ordre politique   affirmés dans la perspective de la campagne électorale à venir.
C’est le rappel que la « volonté des Martiniquais est de stabiliser l’évolution institutionnelle  dans le cadre de l’article 73 de la Constitution », et de « l’appartenance à l’Europe… »
D’autres principes  portant sur le comportement des membres,  notamment le respect de la règle du non-cumul des mandats. Et, déclinés sous forme d’articles comme pour donner plus de forces aux règles et principes dont il s’agit, qualifiés de « ciment qui nous lie ».  Il est affirmé « avec force » que les Martiniquais « constituent un peuple », toutefois   voulant vivre « en solidarité avec …la France. » Evoluant « dans l’ensemble français ».

(extrait)

Tags: , ,

Category: Actualité

Commentaires terminés