Les archives d’Édouard Glissant classées Trésor national

| 30 septembre 2015

Le fonds d’archives retrace majoritairement, de manière très diversifiée et complète, la vie d’Édouard Glissant dans les années 1950 à sa mort en 2011. Il contient la plupart de ses manuscrits, associée à de nombreux documents de travail, une riche correspondance et un grand nombre de textes inédits. On y trouve entre autres les différents états de ses deux essais les plus célèbres : Le Discours antillais (1981) et le Traité du Tout-Monde (1997). On y trouve aussi des documents introuvables ou inédits, tels que tels que « Notes pour un traité de la décolonisation » écrites autour de 1959 ou les « Actes du Congrès constitutif du Front antillo-guyanais » devenus quasiment introuvables après la dissolution du Front, ordonnée par décret du président de la République française en 1961.Parmi tous les textes qui pourraient être associés à cet événement, nous publions ci celui de Raphael Lauro qui a participé activement à la réunion des archives…

(Dans Antilla 1684 du 01 oct 2015)

Tags:

Category: Actualité

Commentaires terminés